3 Congolais arrêtés pour avoir tué 2 chèvres en France

Les mauvaises habitudes du pays ne doivent aucunement être exportées au pays des blancs. Et ces trois jeunes Congolais l’ont appris à leurs dépens.

En effet dans la journée du 16 janvier dernier, ces jeunes gens, voulant organiser une séance de barbecue improvisée, ont été interpellés à Dijon (France) alors qu’ils faisaient rôtir deux chèvres qu’ils avaient préalablement abattus.

Selon les informations, ces amoureux de la viande étaient allés acheter deux chèvres dans une ferme dans l’après-midi, avant de les tuer et les dépecer sur la route du retour.

À 18 heures, ils ont commencé à les cuire dans la cour de leur immeuble. C’est alors que, gênés par l’odeur et le bruit tardifs, les voisins ont signalé ce barbecue aux forces de l’ordre.

Une amende de 135 euros ( près de 89 000 Fcfa) a été appliquée à chacun d’entre eux pour non-respect du couvre-feu. Aussi, les trois hommes ont passé quelques heures en garde à vue. Ils risquent jusqu’à six mois de prison pour l’abattage sauvage de ces deux chèvres. Ils seront jugés en juillet prochain.

Avec CNews

Plus d'articles
Revue du budget sensible à la protection de l’enfant, les députés togolais mis à contribution