in ,

3e mandat d’Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire : France rassurée ?

Le chamboulement politique occasionné après le décès subit du candidat de la coalition au pouvoir, Amadou Gon Coulibaly, la semaine dernière rabat les cartes de la présidentielle d’octobre 2020. Et cette situation préoccuperait la France qui a dépêché, cette semaine son ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian aux côtés du président Alassane Dramane Ouattara.

Côte d’Ivoire : le parti d’Alassane Ouattara encore en deuil !

Selon le site Koaci qui cite des sources proches du politicien breton, ce dernier serait  « satisfait de l’évolution du Pays, de sa stabilité et du travail abattu depuis la fin de la crise post-électorale ».

« Jean-Yves Le Drian serait reparti vers la France rassuré de savoir qu’Alassane Ouattara pourrait briguer un troisième mandat en raison du contexte extraordinaire aussi bien pour le Pays que pour celui qui avait misé sur un passage de relais à son “fils” Amadou Gon », ajoute la source.

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara a trouvé le remplaçant d’Amadou Gon

Il ne nous est néanmoins pas précisé si celui qui est perçu comme un travailleur aux hautes compétences, un homme d’ouverture et de confiance par l’Etat français, a certifié qu’il acceptait de se représenter, nuance le site.

A moins d’un changement de dernière minute, difficile de voir un autre schéma que celui d’un homme d’Etat contraint d’assumer 5 ans durant encore sa mission à la tête d’un Pays qui n’a qu’un seul désir, perdurer dans la stabilité et le développement, ajoute le site ivoirien.

[Vidéo] Libéré ce jeudi, voici la première apparition publique de MHD

Pour rappel, cette année, le président Alassane Ouattara avait annoncé qu’il ne briguerait pas un 3e mandat à la tête du pays et avait désigné le Premier ministre défunt comme son dauphin et candidat de la RHDP.



0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire

Coronavirus : le cap du million de cas dépassé en Inde

États-Unis : Trump « n’a rien exclu » concernant la Chine