Accusé de pédophilie, le procès de Michael Jackson devrait reprendre très prochainement

Alors que le procès à l’encontre de Michael Jackson a abouti sur un non-lieu en 2017, celui-ci devrait reprendre prochainement grâce à une décision prise en Californie.

Togo : Orabank innove à la 16e Foire internationale de Lomé

C’est le documentaire qui a terni l’image de Michael Jackson cette année. Le jeudi 21 mars, M6 diffusait Leaving Neverland, un reportage dans lequel James Safechuck et Wade Robson accusaient le Roi de la Pop d’avoir sexuellement abusé d’eux lorsqu’ils étaient enfants.

James Safechuck racontait notamment s’être marié avec le chanteur, décédé en 2009, lors « d’une fausse cérémonie de mariage ». « Nous avions écrit des vœux, pour dire que nous serions liés pour toujours, c’était agréable », avait-il déclaré. « Et la bague est jolie ; j’aimais beaucoup les bijoux et il m’en donnait en échange d’actes sexuels. Nous allions les acheter dans des bijouteries, et on racontait que c’était pour quelqu’un d’autre, pour une femme».

Spelfie : cette application qui vous permet de prendre des selfies depuis l’espace

En 2013 Wade Robson avait porté plainte contre le chanteur. Mais, en 2017, la cour américaine avait rejeté la plainte du danseur. « Le plaignant est entré bien après ses 26 ans en justice. Il a aujourd’hui 35 ans. Il en avait 30 quand il a lancé ce procès. C’est 4 ans trop tard, il y a prescription », avait expliqué le juge. Mais le procès va finalement pouvoir reprendre, comme l’a précisé ce 29 novembre le paparazzi Sébastien Valiela dans TPMP People, la cour d’appel de Californie a rendu une décision le 18 novembre.

Clarix, Vicks, Smecta…La nouvelle liste noire des médicaments à éviter

« Elle annonce s’apprêter à annuler le non-lieu. Donc le procès va repartir, avec les deux garçons qui étaient dans le documentaire », a-t-il expliqué, ajoutant que le délai de prescription dans l’Etat a été rallongé, permettant donc de relancer le procès.

Avec Benin24 TV

Plus d'articles
ESA : une école de formation de qualité confirmée ; un bilan largement satisfaisant pour l’année écoulée