Avoir des cheveux brillants ? Voici le shampoing à utiliser, selon le coiffeur de Meghan Markle

Avec la pandémie de covid-19, il est plus difficile d’aller au salon de coiffure pour redonner de la brillance à ses cheveux. Chacun devant prendre soin de sa chevelure, les tendances naturelles avaient pris le dessus lors du premier confinement. George Northwood, le coiffeur de Meghan Markle, a donné à Glamour UK une astuce de soin ultime pour optimiser notre routine capillaire. 

Comment retrouver des cheveux brillants ? 

Avec la limitation de l’utilisation d’appareils chauffants, c’est le moment idéal pour retrouver de beaux cheveux. L’expert recommande de laisser tomber le shampoing habituel contre un shampoing clarifiant.

« Si vous utilisiez beaucoup de shampoing et de masques capillaires pour lutter contre les cheveux secs, cela peut entraîner une accumulation importante de résidus sur vos cheveux et votre cuir chevelu » avec pour résultat une fibre alourdie en manque de vigueur et de pep’s, un cuir chevelure qui étouffe. Une cure simple et efficace est donc à privilégier pour booster la chevelure et lui rendre toute sa « lumière et sa jeunesse » grâce à ce shampoing spécifique.

Sésame : Le shampoing clarifiant

Le shampoing clarifiant permet de délester les cheveux des résidus de produits coiffants, poussière ou encore pollution, qui peuvent s’accumuler sur eux malgré un lavage fréquent. En fait, ils étouffent la fibre capillaire et le cuir chevelu ; ces dépôts doivent être éliminés.

Comme le rapporte Femina, le shampoing clarifiant est efficace pour cette tache : il nettoie en profondeur, ouvre les écailles, offre aux cheveux une détox rapide, favorise la pénétration des soins à suivre et aide également à rétablir l’équilibre du cuir chevelu et à l’apaiser.

Génial ! On peut donc l’utiliser comme on veut ? 

Pas du tout ! Bien que plus agressif qu’un shampoing classique, il ne doit pas le remplacer. Le shampoing clarifiant doit être utilisé ponctuellement et surtout avec la plus grande précaution.

Plus d'articles
Man City accuse ces grands clubs d’être derrière sa suspension