in

Boeing : un nouveau défaut potentiel découvert sur le 737 MAX

Lors d’un audit interne, Boeing a découvert que deux faisceaux de câbles étaient trop proches l’un de l’autre, rapporte le New York Times.

Clap de fin pour la production du Boeing 737 MAX

Le 737 MAX n’aurait pas que des problèmes logiciels. Durant le mois de décembre, le constructeur Boeing a mené un audit interne à l’initiative du régulateur américain de l’aviation, la Federal Aviation Administration (FAA). Un nouveau défaut de conception a ainsi été détecté : deux faisceaux de câbles, qui permettent de contrôler la queue de l’avion, sont trop proches l’un de l’autre. Ce qui peut provoquer un court-circuit et entraîner le crash de l’appareil si le pilote ne réagit pas correctement.

Pour le moment, Boeing se demande si la menace de crash est bien réelle. Si c’est le cas, quelque 800 avions 737 MAX devront être modifiés, une modification qui serait relativement simple, admet le constructeur, qui souhaite être rassurant, expliquant que des problèmes de ce type ne seraient pas propres à ce modèle ou à Boeing.

Le PDG de Boeing démissionne sur fond de crise

Des vérifications sur le 737 NG, le modèle antérieur au MAX, seront menées pour voir si ce défaut est présent sur les 6 800 exemplaires de cet avion actuellement en service.

Gordon Johndroe, le porte-parole de Boeing, a indiqué « qu’il serait prématuré de spéculer sur la question de savoir si cette analyse entraînera des modifications de conception ». « Notre priorité absolue est de garantir que le 737 Max répond à toutes les exigences réglementaires et de sécurité avant sa remise en service », a-t-il précisé.

Togo: voici les nouveaux prix au bol des produits agricoles sur les marchés

Les fans ghanéens furieux contre Cardi B

Le gouvernement nigérian répond à l’appel à la citoyenneté de Cardi B : « Les portes sont ouvertes »