Brigitte Macron et Jill Biden : ce point commun majeur entre les deux First Ladies

Qui sera le prochain président des Etats-Unis ? Ce suspense est enfin arrivé à son terme avec la publication des résultats de l’élection présidentielle qui fait désormais de Joe Biden le nouvel homme fort des USA au grand dam de Donald Trump qui a encore du mal à l’accepter. 

Le titre et le rôle de First lady passent désormais de Melania Trump à Jill Biden. L’épouse de Joe Biden aura à rencontrer pas mal de monde au cours de cette aventure qui commence entre autres l’épouse d’Emmanuel Macron avec qui elle partage d’ailleurs un point commun outre celui de première dame. 

Tout comme Brigitte Macron, l’épouse du président américain, titulaire de plusieurs diplômes dont un doctorat décroché en 2007 à l’âge de 56 ans, est institutrice. D’après nos confrères du Journal du dimanche, elle enseignerait l’anglais, profession qu’elle n’a jamais abandonnée, même lorsque son bien-aimé s’engageait pour la première fois dans la course à la Maison-Blanche en 1988 ou encore lorsque l’ex-sénateur du Delaware acceptait de devenir le bras droit de Barack Obama, devenant ainsi la première femme de vice-président à occuper son poste à temps plein.

Etre prof n’est pas ce que je fais, c’est ce que je suis”, avait-elle indiqué au mois d’août 2020, lors de la convention démocrate. “Dr. B.”, sobriquet qui lui a été affublé par les étudiants de la faculté de Wilmington en référence à son doctorat, avait d’ailleurs prononcé son discours depuis sa salle de classe du lycée de Wilmington, en Caroline du Nord. Jill Biden est décrite comme très chaleureuse, autre similitude avec Brigitte Macron qui savait, elle, marquer sa différence.

“Je crois que le petit était amoureux d’elle”, se souvenait ainsi une mère d’élève dans les colonnes du magazine Society en 2017. “Brigitte avait une présence très intense, énergique, mais avec féminité. Un côté sensible et fin, et, en même temps, elle ne tournait pas autour du pot. Brigitte Macron a été Professeure salariée jusqu’en 2015. Depuis l’élection du chef de l’État, elle se consacre entièrement à ses engagements de première dame, mais reste fidèle à sa première passion pour l’enseignement. 

Gala rapporte que la maman de Tiphaine, Sébastien et Laurence s’est investie dans la création de deux écoles en 2019, l’une à Valence, l’autre à Clichy-sous-Bois ; elle a repris du service en donnant personnellement des cours de littérature à ses élèves. Un projet dans lequel elle a pu compter sur le soutien de son bien-aimé, “extrêmement ouvert au dialogue”, selon elle. 

 

 

Similaires