in

Burkina Faso/ Catastrophes naturelles : plus de 71.000 personnes sinistrées en 6 mois

Illustration

Au Burkina-Faso, les inondations et les vents violents ont mis en situation de précarité 71 341 personnes, sur la période d’avril à septembre 2020. C’est ce qui ressort du rapport rendu public par le Secrétariat permanent du Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR), le vendredi 11 septembre 2020.

Suite aux inondations consécutives depuis le début du mois de septembre, le gouvernement burkinabè avait déclaré le 8 septembre 2020, en Conseil des ministres, “l’état de catastrophe naturelle.”

Togo : des mesures pour mieux conserver les produits chimiques toxiques ont été prises

Ces catastrophes naturelles ont occasionné beaucoup de dégâts dans les 13 régions du Burkina, indique le CONASUR dans son rapport. Sur le plan humain, on déplore la mort de 13 personnes, 50 blessés et 563 sans-abris.

Pour ce qui concerne les dégâts matériels, le CONASUR évoque 3347 maisons d’habitation détruites, 1656 endommagées. Les personnes déplacées internes (PDI) n’ont pas été épargnées.

Burkina Faso : un impressionnant réseau de pirates télécoms démantelé

Au total 1790 abris d’urgence des PDI ont été détruits ou endommagés. Vents violents et inondations ont également provoqué d’importantes pertes d’animaux et plus de 250 tonnes de vivres détruites ou emportées par les eaux.

Avec Lefaso.net




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Russie : ce moyen de détruire en toute sécurité des cellules cancéreuses proposé

Algérie : le verdict du procès en appel du journaliste Khaled Drareni connu