Au Burkina-Faso, plusieurs tombes ont été profanées dans un village de la région du Sahel par une compagnie minière spécialisée dans le domaine de l’or, a annoncé Wat Fm.

Lire aussi : Fermeture frontière Nigeria-Benin : le plaidoyer de Dangote en faveur du Bénin et du Niger



C’est dans l’objectif de se frayer un nouveau chemin pouvant conduire à son site minier que la compagnie minière a procédé à la profanation des tombes : « Ils ont rasé notre cimetière » sans concertation préalable et l’avis d’aucune autorité de la localité », ont indiqué plusieurs sources.

Lire aussi : Les “diaboliques” accablent la famille Sala

Saisie par les autorités locales, la compagnie a reconnu avoir agit sans consultation ni informations motivées auprès des habitants de la localité mais refuse cependant de se soumettre aux propositions de dédommagement formulées par celles-ci. Un bras de fer serait en cours entre les autorités locales et la compagnie selon les précisions d’une source contactée par Wat Fm.