in ,

Cameroun / Manifestation anti-Paul Biya : l’armée placée en état d’alerte

La situation politique au Cameroun est sérieusement tendue au point où l’armée est placée en état d’alerte. Les autorités disent ‘NON’ à des manifestations imminentes pour le départ du Président Paul Biya.

Ce samedi 19 septembre, le ministre de la Défense a placé les militaires en état d’alerte pendant 4 jours pour parer à ces manifestations de l’opposition prévues sur ce 22 septembre.

Mali : la junte officialise son choix pour une transition dirigée par un militaire

Le principal opposant de Paul Biya et leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), Maurice Kamto, a en effet invité les Camerounais à manifester pacifiquement pour réclamer le départ du président et l’annulation des élections régionales prévues en décembre.

Le gouvernement souhaite contrer l’appel de ce dernier et prévient que tout participant à ce mouvement serait passible d’un “emprisonnement à vie”.

Cameroun / MAD DOG : un redoutable chef de gang séparatiste tué par l’armée

Par ailleurs, dans un communiqué commun, des mouvements d’opposition ont demandé un cessez-le-feu immédiat dans les régions anglophones, qui sont sous feu depuis 2017. 



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Facebook fait le ménage sur ses groupes

Russie : le Kremlin dénonce la prise de parole des États-Unis au nom du Conseil de sécurité de l’ONU