Condamné pour viol et meurtre, il est innocenté après 37 ans de prison

Floride, Robert DuBoise vient d’être libéré. L’homme avait été condamné à ses 18 ans pour viol et meurtre de Barbara Grams, 19 ans. Nous sommes là en 1983. 

Bénin / Covid-19 : 2 ministres testés positifs

Selon le site Oxygen.com le dossier à l’époque reposait sur ces éléments : un témoignage et une blessure au niveau de la joue de la victime qu’un expert avait identifié comme une morsure de dents appartenant au suspect. Ce dernier avait été déclaré coupable et condamné à mort. Cette sentence avait été réduite à la prison à vie.

En 2006, Robert DuBoise avait fait appel, rapporte la chaîne WTSP. Il espérait enfin prouver son innocence grâce aux progrès des analyses ADN. Mais manque de chance pour lui, il lui avait été signalé que les preuves dans ce dossier avaient été détruites en 1990. Malgré tout, son appel avait été accepté en septembre 2009 et la justice s’était de nouveau penchée sur cette affaire.

Lors des recherches, de solides doutes sont apparus, notamment concernant la blessure à la joue de la victime qui ne serait en fait pas une morsure. Le bureau du procureur a rappelé que même s’il s’agissait bien d’une morsure, cela ne constituait pas une preuve suffisante pour identifier le suspect. Le témoignage fait à l’époque par un ancien co-détenu du suspect a lui aussi été revu.

D’après cette personne, l’homme lui aurait avoué avoir violé et tué la victime avec deux autres hommes. Mais la nouvelle enquête a révélé que ce témoignage aurait en fait été fait en échange d’une promesse de réduction de peine de ce détenu qui avait été libéré 18 mois plus tard. Et c’est finalement un retournement de situation qui a définitivement permis d’innocenter Robert DuBoise. 

Biélorussie : la principale rivale du président Loukachenko réfugiée en Lituanie

Les analyses effectuées sur la victime, dont on pensait qu’elles avaient été détruites, étaient en fait toujours dans le dossier. Un laboratoire a ainsi pu « exclure définitivement » Robert DuBoise en tant que meurtrier. Il a été libéré ce jeudi 27 août. L’unité de révision des condamnations continuera à travailler avec le tribunal pour définitivement mettre fin à ce dossier. Il devrait pouvoir recevoir une indemnisation de la part de l’Etat de Floride.

Plus d'articles
Togo-Hajj 2019 : les inscriptions ouvertes !