Coronavirus chinois : le bilan passe à 259 morts et 11.800 infections

Depuis ce samedi 1er févier, la Chine est de plus en plus isolée par la crise du nouveau coronavirus, les Etats-Unis et l’Australie sonnant la charge contre les voyageurs en provenance de ce pays, où l’épidémie a passé le cap des 250 morts.

Coronavirus: un bienfait pour les animaux sauvages en Chine

Alors que les Français rapatriés de la zone au cœur de l’épidémie passaient leur première nuit dans un centre de vacances, le Royaume-Uni, la Russie et la Suède ont fait état de leurs premiers cas de contamination, le virus touchant désormais plus d’une vingtaine de pays.

L’Afrique et l’Amérique du Sud semblent encore à l’abri de l’épidémie qui a tué 259 personnes en Chine, après un nouveau record de 46 décès enregistrés en l’espace de 24 heures.  Nombre de personnes contaminées en Chine a également augmenté, atteignant 11.791, soit plus de 2100 nouveaux cas pour la journée de vendredi, a annoncé ce samedi la Commission nationale de la santé.

Coronavirus : « la situation est grave mais la Chine peut  remporter la bataille », rassure Xi Jinping

Le virus est probablement apparu dans un marché de Wuhan, la capitale de la province de Hubei, où des animaux sauvages étaient vendus. L’épidémie s’est répandue rapidement, à la faveur des grandes migrations qui accompagnent traditionnellement les fêtes du Nouvel An chinois. Elle a ensuite gagné une vingtaine de pays.

Un haut responsable du Parti communiste de Wuhan a exprimé le vendredi ses “remords”, estimant que les autorités locales n’avaient pas réagi assez vite pour contenir l’épidémie.

Plus d'articles
Togo : La Commission nationale des Droits de l’Homme recrute (26 juin 2019)