in

Coronavirus : la reine Elizabeth II prend ses précautions

Face à l’épidémie du coronavirus, Sa Majesté Elizabeth II prend, elle aussi, ses précautions. Lors d’une investiture organisée au sein du palais de Buckingham, la monarque de 93 ans a été aperçue les mains gantées. Une première depuis 1952, comme l’ont remarqué nos confrères du Daily Mail.

Extradition de Carlos Ghosn : ce qu’a dit le ministre japonais au gouvernement libanais

Consciente du danger que représente l’épidémie du coronavirus, surtout auprès des personnes âgées de plus de 80 ans, Sa Majesté Elizabeth II ne laisse rien au hasard. À l’occasion d’une cérémonie d’investiture organisée au palais de Buckingham ce mardi 3 mars, la monarque de 93 ans a remis des insignes, les mains vêtues de gants longs et blancs. Il s’agit là d’une première depuis 1952, année durant laquelle elle avait commencé à organiser les cérémonies royales, alors que le gouvernement d’outre-Manche a estimé que le taux de mortalité des personnes infectées était “considérablement plus grand” chez les personnes âgées.

Son Altesse Royale a été aperçue peu de temps après la révélation du “plan de bataille” du Premier ministre britannique Boris Johnson, comblé de bonheur malgré tout, contre l’épidémie du coronavirus. Une source proche du palais a révélé au Telegraph que Sa Majesté Elizabeth II “suivrait tout conseil du gouvernement” face à l’épidémie, qui toucherait désormais “51 personnes” au Royaume-Uni. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a même encouragé les personnes de plus de 60 ans d’éviter les zones surpeuplées.

WhatsApp : le mode sombre (enfin) disponible pour iOS et Android

En France, l’heure est aussi à la prudence du côté d’Emmanuel Macron. Prêt à suivre les précieux conseils de son entourage, et notamment ceux du professeur Jérôme Salomon qui lui a recommandé de “se laver les mains très souvent” (comme il l’a pu être auprès de la population), le président de la République a également changé toutes ses habitudes, conformément à “un protocole de vigilance”. Et dans le cas où le chef de l’Etat serait touché par le Covid-19, tout est déjà prévu.

Avec Gala


Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Ce jeune de 16 ans intéresse Manchester City

Après 40 ans à jouer au loto, il gagne enfin près de 9 milliards de FCFA le jour de la Saint-Valentin