Covid-19 : un peu partout en Europe, les mesures contre l’épidémie se durcissent

A l’instar de la France, qui a instauré le couvre-feu dans les plus grandes métropoles de l’hexagone, de nombreux autres pays européens renforcent les mesures pour tenter de contenir et de freiner la deuxième vague de Covid-19.

En Espagne, considérée à l’heure actuelle comme le pays européen le plus touché par la deuxième vague de Covid-19, les autorités catalanes ont annoncé des mesures pour limiter la mobilité et l’interaction sociale. Fermeture des bars et des restaurants, limitation de la fréquentation des commerces, salon, congrès et convention suspendues. Ces mesures entreront en vigueur dans la nuit de jeudi à vendredi pour une durée de 15 jours.

En République tchèque, pays qui affiche le taux d’infection le plus élevé d’Europe, les autorités ont décidé de fermer les écoles et d’instaurer l’enseignement à distance. Aux Pays-Bas, bars et des restaurants sont fermés depuis mardi dans le cadre d’un confinement partiel. L’Irlande du Nord a également annoncé la fermeture des restaurants.

L’Allemagne introduit de nouvelles mesures

L’Allemagne, jusqu’ici souvent saluée pour sa bonne gestion de l’épidémie, va elle aussi introduire de nouvelles mesures plus restrictives pour tenter de lutter contre une résurgence de la pandémie de Covid-19, a annoncé ce mercredi soir la chancelière Angela Merkel à l’issue d’une réunion avec les responsables des 16 Etats régionaux. Le nombre de participants à des événements privés sera par exemple limité à 15 dans les régions enregistrant plus de 35 nouvelles contaminations pour 100 000 habitants sur sept jours. Dans ces régions, le port du masque sera obligatoire partout où les gens sont proches les uns des autres pour un certain temps.

Si le chiffre de 50 nouvelles contaminations pour 100 000 habitants est franchi, des règles encore plus draconiennes seront imposées, comme la limitation des réunions privées à dix personnes de deux foyers maximum et la fermeture des restaurants à 23h.

Au Portugal, pays jusqu’à présent plutôt préservé, le gouvernement souhaite légiférer pour rendre obligatoires le port du masque et le téléchargement d’une application mobile de traçage des contacts.

Et il n’y a pas que l’Europe qui prend de nouvelles mesures. Cinq des plus grandes villes d’Iran vont être par exemple partiellement bouclées pour les trois prochains jours. Au Salvador, la ville de Chalchuapa va être également confinée. Des mesures restrictives qui se multiplient donc face à la résurgence du virus, à l’image de celles annoncées en France par le président Emmanuel Macron.

Avec RFI




Plus d'articles
Rodney Reed sauvé de la mort par Kim Kardashian, Rihanna et Beyoncé