Damso : le jour où sa mère lui a fait lire la Bible après avoir écouté sa musique

Damso a survolé au-dessus du rap français ces dernières années avec ses nombreux tubes dont les paroles sont caractérisées par une certaine particularité. Ses multiples interviews confirment que l’artiste se construit une bulle lors de ses phases d’écriture et qu’il s’autorise des libertés parfois prohibées.

Personne n’est jamais parvenu à le bousculer dans ce monde, et même pas sa mère. Lors d’un entretien captivant avec Spotify, il s’est souvenu d’un jour où elle lui a donné son avis sur un morceau salace et provocateur intitulé “Ma putain”.

«Ma mère, la seule fois où elle m’a donné un avis, désolé maman, mais je l’ai repoussé timidement, avoue Damso. C’était une chanson qui s’appelait “Ma putain”, sortie en 2014. Elle m’a fait asseoir, j’ai dû ouvrir la Bible, c’était complexe. Mais après, je lui ai dit : “Non. Si toutes les fois où tu me vois, je parle bien, je m’exprime bien et je ne manque de respect à personne, alors, c’est bon, tu as fait ton job”».

Qu’il s’agisse de sa mère ou de n’importe quoi, Damso ne s’impose aucune barrière. «Quand je fais de la musique, c’est le seul endroit au monde où je peux m’exprimer, poursuit Damso. Ne viens jamais. Jamais, jamais, jamais. Et je le dis même pour tout le monde. Plus tu montes, plus on essaye de t’enlever ce moyen d’expression, c’est pour ça que je dis toujours : “Ah, je vais me casser, je vais faire de la musique”. Pour moi, c’est le seul endroit, derrière le micro, où je peux dire ce que je veux».

Même s’il précise évidemment suivre les règles des plateformes, et se cantonner à une certaine politique, il s’intéresse à tout un tas de sujets et préfère être libre dans ses écrits. 

Plus d'articles
La vente d’aliment est interdite dans les écoles jusqu’à nouvel ordre