Darmanin promu ministre de l’Intérieur : quid de la plainte pour viol ?

Bien que Gérald Darmanin est nommé ministre de l’Intérieur, la plainte pour viol à son encontre n’est « pas un obstacle », a appris l’AFP auprès de l’entourage du Président.

France : le ministre de l’Intérieur annonce l’abandon d’une méthode d’interpellation controversée

La plainte pour viol visant le nouveau ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin semble évoluer « dans le bon sens » et cette plainte « n’a pas fait obstacle » à la promotion d’un ministre qui « aspirait à plus », a indiqué lundi 6 juillet l’entourage du Président.

« Il semble que les choses vont dans le bon sens », a déclaré cette source sans autre précision. L’Élysée ne fait « jamais de commentaires sur les affaires en cours », a cependant ajouté cette source.

Le Maroc se lancerait dans le traçage numérique des personnes atteintes par le Covid-19

Jusqu’ici ministre de l’Action et des Comptes Publics, Gérald Darmanin « aspirait à plus » et « il incarne l’ordre républicain, une priorité du gouvernement », explique l’entourage du Président, cité par l’AFP.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Un footballeur poursuivi en justice pour ‘acte criminel’ après avoir tué une poule à coups de pied pendant un match semi-professionnel