in ,

Emploi/ Lettre de motivation, l’autre erreur à éviter

Selon Roseline Laloupe, chargée de recrutement, très peu de recruteurs lisent les lettres de motivation que vous déposez lorsque vous postulez pour un emploi. Et ceci pour plusieurs raisons, notamment 6 erreurs.

Nous avions précédemment évoqué deux types d’erreurs qui font que plusieurs recruteurs mettent vos lettres de motivation au placard sans les avoir lues et qui vous font passer à côté de l’emploi. La première est que, vous y dites la même chose que dans le CV. La seconde est que vous y vivez dans le passé au lieu de vous projeter sur l’avenir.

Dans ce post, nous aborderons la 3e des six erreurs qui rendent les lettres de motivations peu attrayantes. Et nous vous donnerons la parade qui lui correspond.

Erreur n°3 : ne pas donner d’exemples ni de chiffres

Ne pas donner d’exemples ni de chiffres est l’une des erreurs les plus fréquentes rencontrées sur les lettres de motivation et CV, explique Mme Laloupe, chargée de Ressources humaines depuis 2009. Ah oui, les chiffres. La bête noire pour certains, mais rassurez-vous. Il n’est pas ici question d’aligner des colonnes de chiffres ou des tableaux dans votre lettre de motivation.

Mais, sans exagérer, une Lettre de motivation ou un CV sans chiffres est ‘quasi-vide’. Notre société est axée sur la performance économique, sur le profit. Elle est portée sur la logique, les calculs mathématiques, alors soyons cartésiens : pourquoi écrire une Lettre de motivation sans faits et sans chiffres ?

Que vous soyez d’accord ou non avec le système capitaliste dans lequel nous vivons, montrez que vous avez compris les règles du jeu ! Montrez que vous utilisez les mêmes cartes que celles du Directeur financier, de l’actionnaire de l’entreprise que vous visez.

En somme, les faits et les chiffres montrent que vous êtes une personne pragmatique, orientée objectifs et résultats.

” Des chiffres ? Ok,  mais je mets quoi concrètement ? “, diriez-vous

Vos objectifs sur vos dernières missions sont une mine d’or de faits et de chiffres qui peuvent militer en votre avantage.

Par exemple, le nombre d’interlocuteurs internes et externes avec lesquels vous avez travaillé, le taux de croissance du produit que vous avez vendu (ou que votre entreprise a vendu), l’année où vous souhaitez devenir Manager/Consultant(e) confirmé(e)/Entrepreneur(e), le nombre de personnes prêtes à vous recommander, etc.

Bref, mettez des chiffres significatifs et des faits concrets qui attestent de votre performance. En donnant des chiffres et des exemples concrets de vos réalisations, je puis vous assurez que vous gagnez beaucoup de points avec votre recruteur.

  • Vous aviez mené des projets ; nommez-les et situez-les.
  • Vous avez les compétences requises pour le poste ? Oui, mais lesquelles ?
  • Vous vous intéressez à l’actualité de l’entreprise ? Oui. Mais de quelle manière ?
  • Vous maîtrisez des outils. Oui, mais lesquels ?
  • Vous avez rédigé des documents juridiques ? Ok, mais combien ?
  • Vous souhaitez développer de nouvelles compétences dans cette entreprise ? Ok, mais lesquelles ?


Ad Carte Fidelyo

Cette Suédoise a empêché un homme d’aller se faire tuer en Afghanistan en bloquant un avion au sol et voici comment en Vidéo

Le Chef de l’Etat au « Sommet des BRICS » pour parler ‘’croissance inclusive’’