in ,

Emplois : 17 métiers dont le salaire va le plus augmenter en 2021

“Gel des recrutements dans de nombreux secteurs, chute de plus de 50 % des offres d’emploi diffusées, effondrement du travail temporaire, révision à la baisse des projets de recrutements annoncés pour le second semestre : le marché de l’emploi a connu un retournement sans précédent au 1er semestre 2020”, alarme PageGroup. Ce constat inquiétant dû à la crise économique actuelle n’impacte pourtant pas tous les secteurs d’activité. Le cabinet de recrutement PageGroup a dévoilé en exclusivité à Capital les 17 métiers dont le salaire va connaître la plus forte croissance en 2021, malgré la crise économique.

“Cette crise aura également confirmé les prédictions que les emplois porteurs en 2020 et envisagés comme porteurs d’ici 2025 sont intimement liés aux métiers essentiels pour la société, analyse Isabelle Bastide, présidente de PageGroup France. Les métiers de l’IT, du marketing digital, de l’ingénierie & métiers techniques industriels, du transport et de la logistique se sont révélés centraux pour nos sociétés et seront les plus recherchés dans les 5 prochaines années.” Ingénieurs et techniciens ont été, et seront encore “très sollicités dans les secteurs préservés par la crise”. 

Le classement des passeports les plus puissants du monde bouleversé par le coronavirus

Pour arriver à ses conclusions, le cabinet a, dans le cadre de l’étude publiée mardi 15 septembre, simulé les rémunérations de plus de 800 métiers, répartis dans 23 secteurs différents. Voici ceux qui ont réussi à tirer leur épingle du jeu.

1- Collaborateur paie : En pénurie, cet emploi qui nécessite un gros volume d’analyse et la connaissance de nombreux secteurs d’activité bénéficie d’une “attractivité structurelle”. Les TPE ou PME qui externalisent leur comptabilité font appel à un cabinet d’expertise comptable chargé de calculer les fiches de paie. Le salaire annuel brut pour ce métier devrait être compris en 2021 entre 30.000 et 35.000 euros pour moins de deux ans d’expérience, 35.000 et 42.000 euros entre 2 et 5 ans d’expérience, et plus de 42.000 entre 5 et 15 ans d’expérience. Les fourchettes de salaires 2020 sont identiques, mais 2021 permet de s’approcher de la fourchette haute.

2- Auditeur : “Souvent, les jeunes diplômés font leurs premières armes en entreprises durant quelques années, avant de les quitter pour des projets plus ambitieux. Les entreprises sont donc en recherche permanente d’auditeurs”, analyse Laurent Blanchard, Directeur Général de PageGroup France. Pour moins de deux ans d’expérience, en 2021, le salaire annuel brut devrait être compris entre 35.000 et 45.000 euros, 45.000 à 55.000 euros entre deux et cinq ans d’expérience. 55.000 et 70.000 euros entre 5 et 15 ans d’expérience. 

3- Collaborateur comptable mixte : Le comptable mixte, profil plutôt rare, s’occupe à la fois des comptes fournisseurs et clients, à la différence d’un comptable classique. Pour moins de deux ans d’expérience, le salaire annuel brut devrait être compris entre 30.000 et 35.000 euros, 35.000 à 50.000 euros s’il a entre 2 et 5 ans d’expérience et entre 5 et 15 ans d’expérience, il pourra obtenir entre 38.000 et 50.000 euros. 

4- Responsable ADV(administration de ventes) -Service Clients : il s’occupe du segment qui va de la vente du produit à son arrivée chez le client ou le consommateur. En plus d’être lié à l’essor mondial du commerce en ligne, ce profil qui se professionnalise et doit absorber de plus en plus d’information comme le panier ou les volumes de ventes, en lien avec le service client, est recherché. 

Ces signes qui prouvent que vous n’êtes pas un bon ami et comment vous améliorer

En 2021, son salaire annuel brut devrait être compris entre 32.000 et 38.000 euros s’il a moins de deux ans d’expérience, de 38.000 à 53.000 euros s’il a entre 2 et 5 ans d’expérience. S’il est confirmé (entre 5 et 15 ans d’expérience), il pourra obtenir entre 45.000 et 75.000 euros. 5 à 15 % de son salaire brut provient d’une rémunération variable. Pour vous aider à comparer, voici le salaire annuel brut en 2020 : de 32.000 à 38.000 euros (0 à 2 ans) ; de 38.000 à 50.000 euros (2 à 5 ans) ; de 45.000 à 75.000 euros (5 à 15 ans).

5- Gestionnaire import : il s’agit d’un emploi structurellement en tension, par manque de formation. Le gestionnaire import “ est chargé d’une ligne de produits en importation, effectue des commandes avec des fournisseurs référencés, et les incorpore dans le cycle de l’entreprise”, détaille Laurent Blanchard, Directeur Général de PageGroup France. Son salaire annuel brut devrait être compris en 2021 entre 28.000 et 34.000 euros s’il a moins de deux ans d’expérience, de 34.000 à 38.000 euros s’il a entre 2 et 5 ans d’expérience, entre 38.000 et 42.000 euros, s’il est confirmé (entre 5 et 15 ans d’expérience). 5 à 15 % de son salaire brut provient d’une rémunération variable et les fourchettes de salaires 2020 sont identiques, mais 2021 permet de s’approcher de la fourchette haute.

6- Analyste de risques : Qu’ils soient spécialisés en finance, marché ou crédit, les analystes de risques, dont le boulot consiste à limiter les risques pour l’entreprise et optimiser la rentabilité financière des opérations qu’ils supervisent, sont en permanence recherchée par les établissements financiers. Leur salaire annuel brut devrait être compris entre 35.000 et 40.000 euros pour moins de deux ans d’expérience, de 40.000 à 50.000 euros entre 2 et 5 ans d’expérience, et entre 50.000 et 65.000 euros pour 5 à 15 ans d’expérience.

7- Chargé de conformité : Aussi appelé compliance officer et indispensable à une entreprise, il supervise l’avancement du respect des règles édictées par les régulateurs d’un pays, mais aussi la mise en place et la bonne application des règles et codes de déontologie en vigueur au sein de l’entreprise. Son salaire annuel brut devrait être compris entre 34.000 et 40.000 euros s’il a moins de deux ans d’expérience, de 40.000 à 50.000 euros s’il a entre 2 et 5 ans d’expérience. S’il est confirmé (entre 5 et 15 ans d’expérience), il pourra obtenir entre 50.000 et 75.000 euros. Pour vous aider à comparer, voici le salaire annuel brut en 2020 : de 30.000 à 35.000 euros (0 à 2 ans) ; de 35.000 à 40.000 euros (2 à 5 ans) ; de 40.000 à 50.000 euros (5 à 15 ans).

8- Commercial grands comptes : Il est responsable d’un portefeuille beaucoup plus gros le commercial classique, de cycles de ventes plus longs, mais aussi de schémas de ventes qui doivent convaincre un panel d’interlocuteurs bien plus grand. En 2021, s’il travaille dans une entreprise de haute technologie, de logiciel ou matériel informatique, son salaire annuel brut devrait être compris entre 65.000 et 70.000 euros s’il a moins de deux ans d’expérience, de 75.000 à 95.000 euros s’il a entre 2 et 5 ans d’expérience. S’il est confirmé (entre 5 et 15 ans d’expérience), il pourra obtenir entre 95.000 euros, et même dépasser 120.000 euros. À noter que 30 à 50 % de son salaire brut provient d’une rémunération variable. 

Entretien d’embauche : les meilleures questions à poser à la fin

9- Ingénieur technico-commercial : cet ingénieur particulier spécialisé dans le milieu industriel, analyse la demande et les problèmes du client, et lui propose des solutions en lien avec les produits de la société. Outre cette compétence commerciale, il doit avoir des aptitudes techniques, puisqu’il doit superviser l’installation et la mise en service du matériel chez le client, et en assurer le suivi. Là aussi, il bénéficie d’un beau rapport de force sur le marché du travail, son profil étant en pénurie. En 2021, son salaire annuel brut devrait être compris entre 30.000 et 40.000 euros s’il a moins de deux ans d’expérience, de 40.000 à 60.000 s’il a entre 2 et 5 ans d’expérience. S’il est confirmé (entre 5 et 15 ans d’expérience), il pourra obtenir plus de 60.000 euros.

10- Projeteur : il conçoit uniquement des petits travaux à réaliser : conduite de gaz, raccordement de matériel, etc, et est ensuite chargé de les projeter, ce qui n’est pas le cas de l’architecte. En 2021, s’il travaille dans une entreprise d’électricité, de chauffage, de ventilation ou de climatisation, son salaire annuel brut devrait être compris entre 25.000 et 30.000 euros s’il a moins de deux ans d’expérience, de 32.000 à 36.000 euros s’il a entre 2 et 5 ans d’expérience. S’il est confirmé (entre 5 et 15 ans d’expérience), il pourra obtenir entre 35.000 et 50.000 euros.

11- Traffic Manager : Son objectif est clair : maximiser les audiences d’un site internet en identifiant toutes les pistes d’amélioration possible : référencement sur les moteurs de recherche, partenariats, etc. Le but étant de générer du revenu. En 2021, son salaire annuel brut devrait être compris entre 35.000 et 40.000 euros pour moins de deux ans d’expérience, de 38.000 à 50.000 euros entre 2 et 5 ans d’expérience et entre 46.000 et 65.000 euros de 5 à 15 ans d’expérience. Pour vous aider à comparer, voici le salaire annuel brut en 2020 : de 30.000 à 36.000 euros (0 à 2 ans) ; de 34.000 à 42.000 euros (2 à 5 ans) ; de 40.000 à 52.000 euros (5 à 15 ans).

12- UX designer : Il est chargé de rendre l’ensemble des pages du site ergonomiques et attractives afin de rendre sa navigation facile pour les internautes. En bref, il participe à la bonne fréquentation du site et en 2021, son salaire annuel brut devrait être compris entre 38.000 et 45.000 euros s’il a moins de deux ans d’expérience, de 45.000 à 55.000 euros s’il a entre 2 et 5 ans d’expérience. S’il est confirmé (entre 5 et 15 ans d’expérience), il pourra obtenir entre 55.000 et 70.000 euros. 

Voici le smartphone le plus puissant au monde

13- Chargé d’affaires réglementaires : Il s’assure que l’entreprise pharmaceutique répond à toutes les normes et règles du marché, et ce, sur tous les marchés conquis par l’entreprise. Il est un passage obligé si la société souhaite obtenir une autorisation de mise sur le marché. En 2021, son salaire annuel brut devrait être compris entre 35.000 et 45.000 euros s’il a moins de deux ans d’expérience, 45.000 et 75.000 s’il a entre 2 et 5 ans d’expérience. S’il est confirmé (entre 5 et 15 ans d’expérience), il pourra obtenir plus de 85.000 euros. 

Pour vous aider à comparer, voici le salaire annuel brut en 2020 : de 35.000 à 45.000 euros (0 à 2 ans) ; de 45.000 à 75.000 euros (2 à 5 ans) ; de 75.000 à 85.000 euros (5 à 15 ans). Ce sont donc les profils les plus expérimentés qui bénéficieront des hausses de salaires. PageGroup précise que ce profil est déjà très recherché depuis plusieurs années.

14- Ingénieur d’application : Sa mission est double : installer le matériel médical – scanner, échographe -, dans les établissements de santé et ensuite former le personnel médical à son utilisation. Une conjoncture favorable pour ce métier, à l’heure ou les hôpitaux doivent étendre leur offre de soins. En 2021, son salaire annuel brut devrait être compris entre 35.000 et 40.000 euros s’il a moins de deux ans d’expérience, 40.000 et 45.000 s’il a entre 2 et 5 ans d’expérience. S’il est confirmé (entre 5 et 15 ans d’expérience), il pourra obtenir plus de 50.000 euros. 

15- Technicien de maintenance : “La quasi totalité de nos clients est en demande d’un technicien de maintenance assure PageGroup. La priorité absolue des entreprises est de faire marcher le matériel existant, et ainsi d’éviter les ruptures de production ou les pannes”. Son salaire brut moyen devrait être compris entre 25.000 et 30.000 euros s’il a moins de deux ans d’expérience, 30.000 et 37.000 s’il a entre 2 et 5 ans d’expérience, et s’il est confirmé (entre 5 et 15 ans d’expérience), entre 37.000 et 45.000 euros, en 2021. 

16- Chef de projet technique : Chargé de la relation entre développeur et utilisateurs, donc de la gestion client, tout projet informatique passe par lui, notamment la mise à disposition d’un nouveau logiciel. En 2021, son salaire brut moyen devrait être compris entre 45.000 et 60.000 euros s’il a entre 2 et 5 ans d’expérience. S’il est confirmé (entre 5 et 15 ans d’expérience), il pourra obtenir entre 60.000 et 75.000 euros. Pour vous aider à comparer, voici le salaire annuel brut en 2020 : de 42.000 à 55.000 euros (2 à 5 ans) ; de 55.000 à 70.000 euros (5 à 15 ans).

17- Analyste cybersécurité : Selon les mots de Laurent Blanchard, directeur général de PageGroup France, il s’agit d’un métier en “hyper pénurie”. À cette ère du numérique, les sociétés sont de plus en plus connectées aux réseaux, et leurs technologies de plus en plus complexes, sans pour autant s’assurer de leur sécurité informatique. Ce besoin concerne non seulement les entreprises dites sensibles – défense ou sécurité -, mais aussi des banques ou des assurances, possédant les données personnelles de millions de clients. 

En 2021, son salaire brut moyen devrait être compris entre 45.000 et 55.000 euros s’il a moins de deux ans d’expérience, entre 55.000 et 70.000 euros s’il a entre 2 et 5 ans d’expérience. S’il est confirmé (entre 5 et 15 ans d’expérience), il pourra obtenir plus de 70.000 euros. Les fourchettes de salaires 2020 sont identiques, mais 2021 permet de s’approcher de la fourchette haute.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Togo : la Fondation Hussein Metairek appuie le CNTS à travers une campagne de don de sang

Les salariés de TOGOCOM mobilisés pour élire leurs délégués du personnel