in

États-Unis : 46 000 réfugiés haïtiens menacés d’expulsion

Un décret de l’administration Trump menace 46 000 réfugiés haïtiens d’expulsion. Ils vivent désormais dans l’angoisse de devoir quitter les États-Unis, où ils ont refait leur vie après le séisme de 2010.

Incendies :des photos dénudées “nudes” pour sauver l’Australie

Gérald Michaud fait partie des 46 000 réfugiés haïtiens vivant aux États-Unis qui sont menacés d’expulsion par un décret de l’administration Trump mettant fin au statut de protection temporaire, le TPS, accordé aux Haïtiens après le séisme de 2010.

Dans le quartier de Flatbush, à New York, aujourd’hui surnommé « la petite Haïti », le conseiller municipal Mathieu Eugène soutient et conseille les Haïtiens qui vivent dans l’angoisse de devoir quitter leur pays d’adoption.

Un médecin surpris en train d’avoir des relations se3uelles avec une femme décédée

Gérald Michaud a lancé l’année dernière une procédure en justice contre Donald Trump qu’il accuse de racisme envers les Haïtiens. En janvier 2018, le président américain avait traité Haïti et certains États africains de « pays de merde ».



L’Organisation des Nations Unies recrute (12 janvier)

L’Organisation des Nations Unies recrute (12 janvier)

Côte d'Ivoire, mandat, Président, Ouattara,

Alassane Ouattara chez le Premier ministre Boris Johnson la semaine prochaine