in

Etats-Unis : explosions des téléchargements de TikTok et WeChat avant le bannissement 

Les Américains se sont précipités pour télécharger TikTok et WeChat après que le ministère du commerce a annoncé son intention de bloquer les 2 applications à partir de ce dimanche 20 septembre.

Les téléchargements de TikTok ont augmenté de 12 %, pour atteindre 247 000 aux États-Unis le vendredi 18 septembre, selon les estimations préliminaires de Sensor Tower, qui suit les applications mobiles. WeChat a quant à lui atteint 10 000 installations, soit une hausse de 150 % par rapport à la veille. C’est le plus grand nombre de téléchargements de l’application en une journée depuis octobre 2019, selon Sensor Tower.

TikTok et WeChat bannis aux USA : les téléchargements des applis interdits dès ce dimanche

Le classement de WeChat parmi toutes les applications iPhone gratuites aux États-Unis a grimpé au numéro 100 dès vendredi midi, alors qu’il était numéro 1 385 au petit matin, selon les données de la Sensor Tower. La société a déclaré que c’est la première fois que WeChat se classe parmi les 500 premières applications de l’année. De nombreuses personnes comptent sur WeChat pour rester en contact avec leur famille et leurs amis en Chine.

Quiconque a déjà téléchargé TikTok ou WeChat pourra toujours utiliser les applications – s’il est déjà sur son téléphone. Mais à minuit entre dimanche et lundi, les deux applications risquent de disparaître des App stores américains, y compris ceux gérés par Apple et Google.

Toutefois, même ayant téléchargé l’application avant la date limite, il ne sera pas possible de recevoir les correctifs de sécurité ou autres mises à jour, ce qui pourrait provoquer des pannes ou des problèmes au sein de l’application à l’avenir.

La Chine menace de boycotter Apple si les Etats-Unis en font de même avec WeChat

Notons que depuis des mois, l’administration Trump affirme que TikTok représente un risque pour la sécurité nationale en raison de sa propriété chinoise. TikTok, de son côté, a déclaré à plusieurs reprises qu’elle stockait des données en dehors de la Chine et qu’elle refuserait toute demande de données sur les utilisateurs américains de la part de Pékin.



Ad Carte Fidelyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

FC Barcelone, Messi, Bartomeu

Barça : ce que Bartomeu ne veut pas faire avec Messi

Juventus : Pirlo pessimiste sur le dossier Luis Suarez