in

Etats-Unis : Le maïs américain plombé par la chute du pétrole

Premier producteur mondial de maïs, les Etats-Unis ont vu la baisse du prix de ce céréale à la bourse. Cette baisse n’est que la conséquence de la chute du prix d’une matière première naturelle sur le marché financier. 

Togo / Coronavirus : les explications du ministre Adedze sur la baisse des prix du carburant

 

Le plongeon inédit des cours du pétrole, en particulier celui produit aux Etats-Unis a causé par ricochet la baisse des prix du maïs à la Bourse de Chicago, premier marché de produits agricoles au monde. En effet, les mesures de confinement pour enrayer la propagation du coronavirus ont causé une chute de la consommation de carburants, dont l’éthanol.
Ce biocarburant est fabriqué à partir du maïs, qui est ensuite intégré à l’essence. Or un tiers de la production américaine est destinée à l’éthanol. Le ralentissement de la production de l’éthanol laisse un stock abondant de maïs aux États-Unis, premier producteur mondial. Parallèlement, une récolte de maïs record est attendue en 2020/2021, selon la Commission européenne. Les coûts de fret ont également diminué en raison de la baisse des prix de l’énergie.

Une pénurie de ce produit pourrait frapper le monde

 

Face à cette baisse des cours, Bruxelles a décidé de taxer à partir de lundi l’importation du maïs dans l’Union européenne. Ce mécanisme est mis en place pour protéger les producteurs européens quand les cours du maïs à la Bourse de Chicago dépassent un niveau plancher jugé faible. Pour le maïs américain, ce seuil est fixé à 152 euros la tonne sur le marché du port de Rotterdam aux Pays-Bas.

 

Source : RFi




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Togo / Covid-19 : un nouveau patient guéri ce mardi 28 avril

Pius Agbetomey, ministre togolais en charge de la Justice, corruption,

Togo / Incidents lors du couvre-feu : le gouvernement se saisit de l’affaire