in

États-Unis : le pays revendique l’élimination de hauts dirigeants d’Al-Qaïda en Syrie

Les États-Unis affirment avoir tué sept hauts dirigeants d’Al-Qaïda en effectuant une frappe aérienne la semaine dernière en Syrie, a annoncé le 26 octobre l’United States Central Command.

« L’élimination de ces cadres d’Al-Qaïda perturbera la capacité de l’organisation terroriste à comploter et à mener des attaques mondiales menaçant les citoyens américains, nos partenaires et les civils innocents », a souligné Mme Riordan, porte-parole de l’United States Central Command.

Elle a ajouté qu’avec l’accord de leurs alliés et partenaires, les États-Unis continueront de cibler Al-Qaïda, profitant au mieux de « l’instabilité dans le nord-ouest de la Syrie pour établir et maintenir des refuges afin de coordonner des activités terroristes ».

Ce lundi 26 octobre, des responsables afghans ont annoncé avoir éliminé un grand propagandiste d’Al-Qaïda, figurant sur la liste des personnes les plus recherchées par le FBI.






Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Gérald Darmanin le ministre français de l’Intérieur visé par une nouvelle plainte

Covid-19 : Darmanin prédit des « décisions difficiles » pour lutter contre la pandémie

Etats-Unis Immense victoire pour Donald Trump à 8 jours du scrutin présidentiel

Etats-Unis : Immense victoire pour Donald Trump à 8 jours du scrutin présidentiel