Climat : Les États-Unis sont officiellement de retour dans l’Accord de Paris

Etats-Unis : le Pentagone sort l’artillerie lourde pour l’investiture de Biden

Ce lundi 11 janvier, le Pentagone a indiqué avoir autorisé le déploiement de 15.000 soldats de la Garde nationale à Washington pour la cérémonie d’investiture du président élu Joe Biden le 20 janvier, afin d’éviter de nouvelles violences après l’assaut sur le Capitole.

Quelque 6.200 militaires sont déjà présents dans la capitale fédérale et ils seront 10.000 ce week-end, a déclaré le général Daniel Hokanson lors d’un point-presse par téléphone. Environ 5.000 soldats supplémentaires pourront les rejoindre pour la prestation de serment du démocrate.

Pour l’instant, leur mission est limitée à un soutien logistique à la police locale et ils ne seront autorisés qu'”en dernier recours” à procéder eux-mêmes à des interpellations, si la situation devenait hors de contrôle, a ajouté l’officier qui supervise le bureau de la Garde nationale au ministère de la Défense.

Le Pentagone a été critiqué pour avoir tardé à déployer la Garde nationale mercredi 6 janvier quand des partisans du président Donald Trump ont envahi le Capitole, semant le chaos et la violence au sein du temple de la démocratie américaine.

Plus d'articles
« Macron dort 3h, passant ses nuits à éplucher The Lancet », selon le docteur Pittet