Etats-Unis : une Chinoise se réfugie dans un consulat pour échapper aux autorités

Les relations diplomatiques entre la Chine et les Etats-Unis ne sont pas au beau fixe pour cause des accusations mutuelles que se rejettent les 2 pays. Récemment, le chef du FBI Christopher Wray n’a pas eu de langue de bois en déclarant qu’une campagne d’influence pernicieuse vise nos politiques et nos positions 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par an. Il a même révélé que son service ouvre une nouvelle enquête de contre-espionnage liée à la Chine toutes les dix heures.

La Chine menace les États-Unis de sanctions après une loi américaine sur Hong Kong

Après ces accusations, les USA ont lancé un mandat d’arrêt contre des Chinois résidant en Amérique et qui auraient dissimulé leurs liens avec l’armée chinoise afin d’obtenir le visa américain. « Quatre personnes ont été inculpées récemment pour fraude au visa parce qu’ils ont menti sur leur appartenance à l’armée chinoise » dans le but d’obtenir des titres de séjour pour étudier et effectuer des recherches dans le pays, a déclaré ce jeudi dans un communiqué le garde des Sceaux US. « Trois ont été arrêtées et le FBI recherche la quatrième qui est une fugitive actuellement à l’abri dans l’enceinte du consulat chinois de San Francisco, » a précisé le communiqué.

Présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara est ‘notre solution’, ‘notre refuge’ et ‘le catalyseur’ !

Juan Tang, la quatrième personne dont il s’agit, est spécialiste des traitements contre le cancer et effectue depuis janvier des recherches dans un laboratoire de l’université de Californie. Contrairement à la règle aux USA qui exige que tout demandeur de visa ne doit avoir de lien avec l’armée, cette dernière d’après des enquêtes, a été vue dans une photo où elle était en uniforme et officiait dans un hôpital militaire chinois. Pour échapper à son arrestation, elle s’est réfugiée au consulat de San Francisco après avoir été auditée le 20 juin par la police fédérale et qui a aussi effectué une perquisition à son domicile.

Togo : reprise de la délivrance des visas par l’Ambassade de France … les catégories concernées

Par ailleurs, les autorités chinoises ont qualifié tout cela de persécution politique en invitant Washington à y mettre fin. « Nous appelons les Etats-Unis à arrêter d’utiliser toute sorte d’excuses pour restreindre, harceler ou se débarrasser des chercheurs chinois », a déclaré Wang Wenbin, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. « La Chine prendra les mesures nécessaires pour protéger la sécurité et les droits légitimes des citoyens chinois », a-t-il poursuivi.

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Côte d’Ivoire : une épidémie mortelle décime les chiens d’Abidjan