in ,

Facebook annonce l’ouverture d’un bureau à Lagos

Après l’Afrique du Sud, Facebook s’apprête à déposer ses valises au Nigéria. Le groupe américain a annoncé ce vendredi 18 septembre, l’ouverture d’un bureau dans la capitale du pays, Lagos.

Ce bureau qui, selon les responsables devrait être opérationnel au deuxième semestre 2021, est destiné à soutenir l’ensemble de la région de l’Afrique subsaharienne. Il sera le premier sur le continent à abriter une équipe d’ingénieurs experts construisant pour l’avenir de l’Afrique et au-delà.

Football / Rui Pinto : les “Football Leaks” sont un motif de “fierté”

Pour le Directeur régional Afrique de Facebook, Nunu Ntshingila, ce bureau permettra se « (…) soutenir les talents locaux, ainsi que les différentes communautés qui utilisent nos plateformes. Le bureau de Lagos jouera également un rôle clé dans l’expansion de nos services à nos clients à travers le continent. »

« L’ouverture de notre nouveau bureau à Lagos, au Nigéria, offre de nouvelles et passionnantes opportunités en matière d’innovation numérique développées à partir du continent et à diffuser dans le reste du monde. À travers l’Afrique, nous voyons un immense talent dans l’écosystème technologique, et je suis fier qu’avec l’ouverture prochaine de notre nouveau bureau, nous construisions des produits pour l’avenir de l’Afrique et du reste du monde, pilotés par des Africains. », a précisé Ime Archibong, Directeur Expérimentation nouveaux produits chez Facebook.

Nigeria : drame à bord d’un bateau de pêche

Facebook ouvrait en 2015 son premier bureau en Afrique à Johannesburg. Depuis lors, plusieurs investissements ont été réalisés sur tout le continent. Objectif, soutenir et développer l’écosystème technologique, étendre et fournir des infrastructures de connectivité fiables et aider les entreprises à se développer au niveau local, régional et mondial.



Ad Carte Fidelyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Un automobiliste fait une sieste au volant de sa Tesla lancée à 140 km/h

TikTok et WeChat bannis aux USA : les téléchargements des applis interdits dès ce dimanche