Fermeture frontière Nigéria-Bénin : Buhari donne des précisions à Talon

En marge de la conférence des chefs d’Etat sur le développement de l’Afrique, au Japon, le président nigérian a rencontré plusieurs chefs d’Etat dont Patrice Talon, ce mercredi 28 août.

Fermeture frontière Nigéria-Bénin : Buhari donne des précisions à Talon

Lire aussi : Togo : elle décroche le BEPC 2019 à 14 ans, avec 17 de moyenne, et meurt aux lendemains

C’est la première fois que les deux présidents se rencontrent depuis la fermeture des frontières nigérianes avec les pays limitrophes dont le Bénin.

Lors d’un tête-à-tête avec son homologue nigérian, le président béninois aurait plaidé pour la réouverture des frontières, selon le compte-rendu fait par le conseiller média du président Nigérian, et rapporté par le site béninois beninwebtv.

Lire aussi : Togo : l’OTR met aux enchères 17 conteneurs de marchandises

Il aurait, selon le même compte rendu, fait cas des souffrances de ses compatriotes depuis que la situation a pris corps. Prenant la parole, informe Femi AdesinaMuhammadu Buhari aurait affirmé que son pays est désormais hostile à la contrebande. Cette contrebande, a-t-il souligné, menace l’autosuffisance déjà atteinte par le Nigeria grâce aux efforts de son gouvernement.

« Maintenant que nos habitants des zones rurales retournent dans leurs fermes et que le pays économise d’énormes sommes d’argent qui auraient autrement été dépensées pour importer du riz, nous ne pouvons pas permettre la contrebande du produit dans des proportions aussi alarmantes », a fait savoir Buhari à Talon, selon une source proche de la présidence nigériane.

Lire aussi : Gabon : Ali Bongo absent du pays ?

Toutefois, il a rassuré son homologue béninois de sa disponibilité à rouvrir les frontières dans un future proche. Mais avant, Muhammadu Buhari aurait demandé qu’il y ait une rencontre entre certains chefs d’Etat concernés pour redéfinir les conditions de réexportation vers le voisin de l’Est. Cela éviterait au pays la perte de ses devises.

Plus d'articles
«Je pense que Zidane est sous-évalué à cet égard»