Franc CFA : Kako Nubukpo recadre Nathalie Goulet

La question de l’abandon du Franc CFA est peut-être un peu submergée par l’urgence de l’heure, le coronavirus, mais les personnes engagées dans la lutte pour cet abandon ne dorment pas.

La preuve, l’économiste togolais Kako Nubukpo, ex-Directeur de la francophonie économique et numérique, auteur du livre L’Urgence Africaine, vient de réagir dans un tweet aux propos tenus par Nathalie Goulet, sénatrice centriste de l’Orne, qui répondait à des questions sur RFI ce mardi 27 octobre à propos d’un rapport fait au nom de la Commission des finances, avec une volonté de clarifier un certain nombre d’aspects techniques et de contre-vérités qui circulent dans le débat sur la sortie du franc CFA.

« NON, madame Goulet @senateur61, vous vous trompez de siècle…Le Franc CFA et tout le reste sont et resteront pour toujours « monnaies de la servitude » : nous n’en voulons plus malgré tout ! », a écrit Kako Nubukpo.

Cependant, pour Nathalie Goulet qui a remis le 30 septembre dernier le rapport final d’une mission d’information sur le franc CFA, « la France ne s’enrichit pas avec les réserves de change africaines ».

Par ailleurs, elle qualifie les réformes engagées sur le Franc CFA de « cosmétique » sauf si les pays d’Afrique se rassemblent et en profitent pour faire émerger une politique dynamique et ambitieuse, et collective.

Plus d'articles
Togo : Les 20 premiers jeunes retenus pour le PPEP sont connus (photos)