in

France : Rokhaya établit une comparaison entre le port du masque et le voile musulman

La polémiste Rokhaya Diallo remet en cause la manière dont la France définit son identité et ses valeurs en faisant une comparaison entre l’obligation du port des masques dans les espaces publics et l’interdiction du port du voile intégral musulman.

Le port du masque va-t-il faire exploser la délinquance ?

Dans une tribune de média, Rokhaya Diallo a évoqué l’interdiction du voile intégral musulman en France alors que le port du masque est devenu obligatoire dans certains espaces publics suite à l’épidémie de coronavirus qui a fait des milliers de décès dans le pays.

Pour la polémiste, l’État français a interdit les voiles de visage musulmans non pas pour protéger les valeurs de la République, mais pour promouvoir une compréhension assimilationniste du Français qui ne tolère pas des expressions culturelles minoritaires.

D’après Mme Diallo, si «dans la plupart des pays, la discussion sur les masques obligatoires s’est concentrée sur l’efficacité de la mesure, en France, où il n’y a pas si longtemps le gouvernement affirmait fièrement que “la République vit avec son visage découvert”, cette décision a soulevé des questions sur la manière dont l’État définit identité et valeurs françaises».

France / Covid-19 : le professeur Didier Raoult s’insurge contre le choix du Remdesivir

Elle résume en disant « maintenant que le Covid-19 a démontré que l’on peut en effet participer à la vie publique et rester “Français” sans montrer son visage ni embrasser des connaissances, la nation pourrait bien repenser la façon dont elle traite les musulmans ».




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Togo / Coronavirus : Noël K. Bataka, meilleur ministre communicant de crise ; voici le top 5

Togo / Coronavirus : Noël K. Bataka, meilleur ministre communicant de crise ; voici le top 5

Afrique du Sud : augmentation record de cas de contaminés au Covid-19