France : un jeune de 14 ans interpellé pour son soutien sur Instagram au terroriste de Conflans

En Essonne, un adolescent de 14 ans a été placé en garde à vue ce 18 octobre dans le cadre des contrôles des auteurs identifiés sur les réseaux sociaux de 80 messages apportant « implicitement ou explicitement » un soutien au terroriste de Conflans, rapporte Actu17.

«Miskin [«pauvre» en arabe, ndlr] ça vous apprendra à parler de Charlie Hebdo, de vous foutre de la gueule des musulmans, bande de fils de p**echeh le prof, c’est pas la faute du terroriste!» , a écrit l’intéressé sur Instagram. Un message repéré par les forces de l’ordre.

Lors de la perquisition au domicile familial de l’adolescent, les enquêteurs ont saisi l’ensemble du matériel informatique et les téléphones portables. Inconnu des services de police jusque-là, cet élève d’un collège de Brétigny-sur-Orge a été placé en garde à vue pour « apologie du terrorisme ». 

À l’issue du Conseil de défense qui s’est tenu dimanche 18 octobre, la présidence a annoncé des « actions concrètes » rapides contre les associations ou individus tenant un discours de haine. Emmanuel Macron a exigé qu’un « gouvernement de combat » assume la tâche de ces mesures « immédiates ».

Un plan d’action a été présenté par Éric Dupond-Moretti et Gérald Darmanin. Il prévoit des mesures contre « des structures, des associations et des personnes proches des milieux radicalisés ».

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Guinée-Bissau : la Cédéao reconnaît la victoire d’Umaro Sissoco Embalo