Hillary Clinton nommée ambassadrice à l’ONU par Joe Biden ?

Le retour d’Hillary Clinton sur le devant de la scène ? Le nom de l’ancienne rivale de Donald Trump circulerait en effet dans le cercle de Joe Biden concernant une éventuelle nomination au poste d’ambassadeur aux Nations unies.

C’est le Washington Post qui a révélé cette information le 13 novembre dernier en se fondant sur une source anonyme proche du président élu. Si cela est surprenant, tant l’ancienne Première dame se fait discrète depuis 2016, elle possède le CV adéquat pour un tel poste. Secrétaire d’Etat (équivalent de ministre des Affaires étrangères en France) pendant le premier mandat de Barack Obama, elle est habituée des négociations internationales.

Pour Joe Biden, l’objectif d’un tel choix serait de « souligner l’importance de ce rôle dans son administration » et « augmenter le prestige des Nations unies dans une période ou la coopération mondiale et la place des Etats-Unis sur la scène internationale ont décliné », écrit le Washington Post. Pour autant, le démocrate ne manque pas de noms.

Pete Buttigieg, ancien candidat à la présidentielle et soutien de Joe Biden, est un candidat potentiel pour rejoindre les Nations unies. Wendy Sherman, moins connue du grand public, est également citée par des médias américains pour ce rôle. Cette spécialiste des questions internationales avait notamment travaillé pour Barack Obama lors des négociations concernant l’accord sur le nucléaire iranien. Alors que Joe Biden considère une nouvelle négociation avec Téhéran, sa présence aux Nations Unies pourrait être un atout.

Mais outre ces concurrents de poids, Hillary Clinton a un autre désavantage. Elle devra passer devant le Sénat à majorité républicaine pour valider une éventuelle nomination dans l’administration Biden. Or, la démocrate, très critiquée par ses opposants depuis la présidentielle de 2016, pourrait passer un moment délicat, notamment avec des questions quant à ses fameux emails. Voudra-t-elle seulement se remettre dans cette position ? Reste à savoir quand seront dévoilés les premiers noms qui composeront officiellement le cabinet de Joe Biden. En 2016, Donald Trump avait attendu le 30 novembre pour en dévoiler une partie. Mais ce délai pourrait être allongé au vu du refus de ce dernier d’accepter une transition avec le démocrate après sa défaite.

Avec CNEWS.