in

Inde : 2 morts et des blessés dans des émeutes à Bangalore

Une publication sur Facebook, jugée « insultante » à l’égard du Prophète Mahomet, a causé des émeutes en Inde. À l’origine de ces émeutes, le neveu d’un élu local. Sa maison et des véhicules ont été incendiés. 

Foot / Attaque de Cabinda : la somme touchée par le Togolais Kodjovi Obilalé

Au moins 60 policiers ont été également blessés ce mardi 11 août au soir quand une foule en colère a attaqué un commissariat. 145 personnes accusées de participation à une émeute et d’incendie volontaire ont été arrêtées, selon certaines informations.

Des médias locaux ont diffusé des images des habitants cherchant à entrer dans le commissariat, et scandant des slogans près de la maison de l’élu. La police a tiré à balles réelles et utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser la foule. Un journaliste a aussi été touché, a indiqué la police. Les médias rapportent que les deux personnes décédées faisaient partie des blessés par balles.

Côte d’Ivoire : la police lance une opération de lutte contre l’incivilité

Le chef de la police de Bangalore a annoncé sur Twitter que le neveu de l’élu avait été arrêté pour sa publication. Il a affirmé que la situation était désormais sous contrôle. Connue comme la Silicon Valley de l’Inde, Bangalore abrite une importante communauté musulmane.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Harry et Meghan propriétaires d’une nouvelle maison : cette aide du Prince Charles qui va déplaire

France : après YouTube et Facebook, l’humoriste Dieudonné banni de TikTok