Le président Donald Trump compte rallonger la liste des pays dont les ressortissants sont interdits d’accès au territoire américain. Parmi ceux-ci s’ajouteront 4 pays africains.


Iran : la tête de Donald Trump mise à prix ; 3 millions USD comme récompense

Après l’interdiction d’entrée sur le territoire américain aux ressortissants de 7 pays du monde à majorité musulmane dans la foulée de son élection à la Maison Blanche, Donald Trump compte allonger la liste. Lors du Forum économique mondial à Davos, il a annoncé sa volonté d’actualiser la liste des pays dont les ressortissants sont interdits de voyage aux États-Unis, ou soumis à d’importantes restrictions pour entrer aux Etats-Unis.

« Nous ajoutons quelques pays (à cette liste). Nous devons rester en sécurité. Notre pays doit être en sécurité », a déclaré Donald Trump, sans lister ces pays.

États-Unis : la Chambre limite les pouvoirs militaires de Trump contre l’Iran

Mais selon le Wall Street Journal, la nouvelle mesure concernerait sept pays dont quatre issus du continent. Il s’agirait du Nigeria, de l’Érythrée, du Soudan et de la Tanzanie. Les trois autres sont en Asie. Ce sont le Belarus, le Kirghizistan et la Birmanie.