Kanye West : ses révélations sur les raisons du divorce avec Kim

Les rumeurs circulaient depuis plusieurs mois sur une séparation entre Kanye West et Kim Kardashian, elle est désormais officielle. Les agents du couple ont confirmé la nouvelle de leur divorce vendredi 19 février. 

D’après une source interrogée par le magazine «People», Kanye West serait certain que sa candidature controversée à la présidentielle américaine en 2020 serait la cause de cette rupture. Il avait à l’époque tenu de nombreux propos incohérents et si Kim Kardashian avait publiquement affiché son soutien, en privé, la tension aurait commencé à monter peu à peu. «Il se dit, si seulement. Si seulement j’avais fait ça, si seulement je n’avais pas fait ça. Il essaye de comprendre tout ça», déclare un proche au magazine américain. «Il croit que sa candidature est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Avant ça, il y avait de l’espoir. Après, plus aucun. Cela lui a coûté son mariage, poursuit cette source. 

Parmi les moments les plus marquants de cette campagne, il avait, en juillet dernier lors d’un meeting, tenu de nombreux propos erratiques avant de fondre en larmes, révélant que son épouse et lui avaient pensé à un avortement lorsque l’influenceuse était enceinte de la petite North, en 2012. «Même si ma femme veut divorcer après ce discours, elle a mis North au monde alors que je ne voulais pas. Elle m’a tenu tête et a protégé cet enfant», avait-il lancé. D’après «People», Kim Kardashian avait été «profondément choquée» par ce discours et était «furieuse qu’il partage quelque chose de si privé».

Kanye West avait poursuivi sur sa lancée en tweetant de nombreux messages, qu’il avait par la suite supprimé dans lesquels il s’en prenait notamment à la famille Kardashian, en particulier la mère des sœurs, Kris Jenner. Kim avait décidé de le soutenir, révélant qu’il souffrait de troubles bipolaires et demandant, dans un communiqué, à faire preuve de compassion «dans cette situation difficile et douloureuse».West avait fini par présenter ses excuses. Mais le mal était fait et le couple avait commencé à s’éloigner, essayant malgré tout de suivre une thérapie, en vain. 

Avec Parismatch

Plus d'articles
Covid-19 : les personnes asymptotiques perdraient plus rapidement leurs anticorps