in

Kemi Seba à Nathalie Yamb : « la Françafrique tombera, ce n’est qu’une question de temps »

Kemi Séba

« Ma chère sœur ainée et amie Nathalie », la lettre ouverte de Kemi Seba à Nathalie Yamb, expulsée de la Côte d’Ivoire le lundi 2 décembre 2019.

Facebook : transférer des photos dans Google Photos va devenir hyper simple

Pour avoir été ces 24 derniers mois, expulsé du Sénégal, de Côte d’Ivoire, du Togo, de Guinée, dans le seul cadre de la lutte contre le néocolonialisme Français (Françafrique/Bases militaires/Franc Cfa) et de la mal-gouvernance de nos élites endogènes, je ne peux que comprendre ce que tu ressens, toi qui avait fait ta vie, par amour de l’Afrique, en Cote d’Ivoire.

Préfectures du Bas-Mono et des Lacs : ISME-Togo se vulgarise auprès des autorités

Être arraché de sa terre africaine pour être renvoyé en Occident rappelle tragiquement le trajet que les meilleurs de nos aïeux faisaient lorsqu’ils étaient capturés puis déportés dans les Amériques afin d’y être détenus pendant 400 ans.

Togo : Color Run Lomé, une course contre le cancer de seins

Ce combat est une lutte qui nous fait tout perdre en cette vie. Famille, stabilité sociale, sérénité, libertés individuelles. Mais l’Histoire nous donnera raison. Et la Françafrique tombera. Ce n’est qu’une question de temps.

Je t’aime grande sœur. Sois forte. Il te reste sans doute d’autres pays où toi aussi ils chercheront à t’expulser. Mais c’est le prix à payer pour que notre peuple puisse être libéré.

Avec Yeclo



3 mois après le décès de Dj Arafat, Tina Glamour exulte de joie

Les cofondateurs de Google quittent la direction d’Alphabet et passent la main à Sundar Pichai