in

La Catalogne réclame l’abdication du roi d’Espagne après la « fuite tolérée » de son père

Lors d’une conférence de presse ce mardi 4 août, le président de la Généralité de Catalogne Quim Torra a demandé l’abdication du roi d’Espagne Felipe VI après la « fuite tolérée » de son père Juan Carlos Ier sous le coup d’une enquête du Tribunal suprême pour corruption.

Exil de Juan Carlos : la reine Sofia refuse de le suivre et marque leur séparation

Quim Torra exige également des explications du gouvernement espagnol « qui a permis, facilité et contribué à la fuite d’une personne à l’encontre de laquelle une enquête a été ouverte dans une affaire retentissante de corruption » et a demandé à cet effet au président du parlement régional Roger Torrent de convoquer une réunion extraordinaire pour discuter le départ de Juan Carlos et « fixer une position commune ».

Tout en faisant savoir via son avocat qu’il restait à la disposition du parquet, l’ex-président qui se trouve actuellement en République Dominicaine selon les médias, avait annoncé sa décision de quitter l’Espagne dans une lettre adressée à son fils, en faveur de qui il avait abdiqué en juin 2014. 

France : Emmanuel Macron défend son ministre de l’intérieur visé par des accusations de viol

Sputnik rapporte que le roi a retiré à son père une dotation annuelle du Palais royal évaluée à plus de 194.000 euros par an en mars et annoncé qu’il renonçait à l’héritage de celui-ci.

L’ex-souverain soupçonné d’avoir touché une commission sur la concession à un consortium d’entreprises espagnoles d’un contrat de 6,7 milliards d’euros pour la construction d’un train à grande vitesse entre La Mecque et Médine fait l’objet d’enquête par le parquet du Tribunal suprême espagnol depuis début juin. 



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mercato / Real Madrid : James Rodriguez cédé au rival Atlético ?

Paulo Dybala élu meilleur joueur de la série A