Pour la huitième année consécutive, la nationalité française vient d’être désignée meilleure nationalité du monde selon l’Indice de qualité de la nationalité de Kälin et Kochenov (QNI).

Football : Karim Benzema pourrait jouer avec l’Algérie à une seule condition



Pour établir ce constat, les auteurs de cette évaluation s’appuient sur plusieurs critères internes et externes aux pays étudiés tels que la paix et la stabilité, la puissance économique, le développement humain, la liberté de voyager ou de travailler à l’étranger…

La nationalité française arrive ainsi en tête du classement avec un score de 83,5%, juste devant la nationalité allemande et néerlandaise à égalité avec 82,8%. Le Danemark complète le podium (81,7%).

Orthographe : « De toute façon » ou « de toutes façons » ?

D’autres grands pays sont loin derrière. Ainsi, le Royaume-Uni arrive huitième (80,3%). Et la nationalité britannique devrait dégringoler dans les prochaines années avec le Brexit, selon l’étude de Kälin et Kochenov. La nationalité américaine se classe pour sa part 25e (70%), la nationalité chinoise 56e (44,3%) et la russe 62e (42%).


Comment expliquer la première place de la nationalité française? En tant que sixième puissance mondiale, l’Hexagone affiche un niveau de stabilité, de puissance économique et de développement humain élevé. Surtout, elle profite de l’Union européenne qui offre notamment à ses citoyens une grande liberté de voyager. D’ailleurs, les 28 États membres se trouvent tous dans le haut du classement.

En Allemagne, Félix Tshisekedi reçoit les félicitations de la Chancelière Merkel

Les Français peuvent également voyager librement dans de nombreux pays du monde (le passeport français permet de voyager dans 165 pays sans visa préalable). Ils jouiraient surtout d’une importante liberté d’établissement avec une plus grande facilité pour s’installer et travailler à l’étranger sans être empêcher par des formalités administratives trop lourdes, selon l’étude de Kälin et Kochenov.

Avec Bfmtv