La Nouvelle-Zélande va fournir gratuitement des protections hygiéniques dans ses écoles

Des protections hygiéniques seront gratuitement offertes aux jeunes filles en Nouvelle-Zélande.

Brésil : Jair Bolsonaro menace de quitter l’OMS tout comme son modèle Donald Trump

Mercredi, le gouvernement a annoncé un plan pour doter toutes les écoles du pays de protections hygiéniques, afin qu’aucune écolière ne rate plus l’école en période de menstruation, faute de moyens de s’acheter ces protections. 

« Nous savons qu’environ 95.000 filles âgées de 9 à 18 ans restent à la maison à cause de leurs règles, car elles ne peuvent pas s’acheter de protections périodiques », explique Jacinda Ardern. 

D’après Madame le Figaro, cette réalité économique frappe d’autant plus les familles néo-zélandaises pauvres.

« En rendant ces produits disponibles gratuitement, nous aidons ces jeunes à poursuivre leur apprentissage scolaire », a déclaré la première ministre Jacinda Ardern. 

Pour commencer, quinze écoles pilotes de Waikato, une région située dans le nord du pays, bénéficieront de cet accès gratuit dès juillet, avant que cela ne soit élargi à toutes les écoles du pays qui en font la demande dès 2021.

“Les règles sont une réalité pour la moitié de la population, les produits de règles sont une nécessité, et aucune jeune ne devrait manquer l’école parce qu’elle n’a pas accès aux produits pour les règles”, a tweeté la ministre des Femmes Julie Anne mercredi.

Mort de George Floyd : la NFL divisée au sujet des protestations aux États-Unis

Le média indique que pour la première ministre, les 2,6 millions de dollars néo-zélandais, soit environ plus de 700 millions de FCFA, déboursés pour ce projet, représentent en réalité un investissement.

« Notre plan pour éradiquer la pauvreté infantile dans dix ans fait la différence mais il y a encore beaucoup à faire, et avec les familles fragilisées par la crise du Covid-19, il est important d’augmenter notre soutien dans les domaines où il peut faire une différence immédiate » a expliqué Jacinda Ardern.

Plus d'articles
La délégation du ministère du développement à la base entame le 3ème jour de son “voyage de presse” dans le nord du pays. Kara et ses jeunes entrepreneurs ayant bénéficié des appuis du FAIEJ et du PRADEB sont à l’honneur.