in

Les personnes les plus vulnérables au coronavirus identifiées

Le coronavirus ou Covid-19 a fait son apparition à Wuhan (Chine) en décembre 2019. Selon la revue médicale américaine Jama, les analyses faites par les autorités chinoises révèlent que le taux de mortalité croit avec l’âge et que certaines personnes sont plus à risque que d’autres.

Le taux de mortalité reste très faible en dessous de 39 ans (0,2 %) pour 0 décès chez les enfants de moins de 10 ans sur une base de 45 000 contaminations. 

Par contre il est de 0,4 % chez les quadragénaires, 1,3 % chez les 50-59 ans, 3,6 % chez les 60-69 ans, 8 % chez les 70-79 ans et 14, 8% chez les personnes âgées de plus de 80 ans.

Ces aliments dont la trop faible consommation provoque l’anxiété

« C’est surprenant, car quand on regarde toutes les autres infections respiratoires -bactériennes ou virales- on a presque toujours beaucoup de cas graves chez les personnes très âgées, mais aussi chez les très jeunes, en particulier les moins de cinq ans », a souligné Cécile Viboud, épidémiologiste au National Institutes of Health.

Pour John M.Nicholls, professeur de pathologie à l’université de Hong Kong, « il faut regarder s’il n’y a pas une forme de protection croisée du fait de la récente épidémie de coronavirus saisonniers, ceux qui provoquent un simple rhume », autrement il serait possible que le système immunitaire des enfants soit conçu « pour ne pas surréagir en présence de nouveaux agents infectieux ».

Sur le plan sexuel, les hommes seraient à 51,4 % plus sujets à un décès que les femmes, donc presque les deux-tiers des décès (63,8 %).

Nigeria : après le premier cas de Coronavirus, les consignes aux Lagosiens

Le mode de vie représente aussi un facteur de risque non négligeable. Le tabac par exemple,augmenterait le risque de décès. Selon les études, une grande partie des défunts masculins était des fumeurs.

Chez les patients atteints d’une maladie chronique respiratoire (Insuffisance respiratoire, asthme,… ), le taux de mortalité serait de 6,3 %. Il est aussi élevé chez ceux ayant le diabète, l’hypertension, ceux présentant une maladie cardio-vasculaire (insuffisance cardiaque, antécédent d’AVC ou d’infarctus…) ou un cancer.

Les personnes en bonne santé ont quant à elles 0,9 % de chance à trépasser.

CoronaCoin : cette cryptomonnaie du coronavirus prend de la valeur avec la propagation du virus

Ce qui semble pourtant étrange dans ces statistiques, c’est le jeune âge du personnel sanitaire chinois victime du virus. Cela remet en question le profil type des victimes.

 Le virus est présent dans au moins 53 pays et a déjà causé 2.800 décès sur 83.000 contaminations et ne cesse de s’étendre.



Saham Ad

Facebook aurait imaginé un smartphone inutilisable pour les gauchers

Coronavirus : ce jeu vidéo permettant de créer une épidémie virtuelle banni de l’App Store chinois