Liga : le Real Madrid cartonne face à Leganés grâce à un Benzema des grands soirs

Sixième du classement de Liga au coup d’envoi de son match comptant pour la 11e journée, le Real Madrid se devait de l’emporter face à la lanterne rouge, Leganés. L’objectif était simple : garder le rythme et revenir à un point du leader, le FC Barcelone. Pour ce match, Zinedine Zidane devait composer sans plusieurs cadres tels que Bale ou encore James. Mais avec le jeune Brésilien Rodrygo, titularisé pour la deuxième fois consécutive après le match face à Galatasaray. Malgré l’écart au classement entre les deux équipes, Leganés n’est pas venu pour jouer recroquevillé sur son but.

https://l-frii.com/football-le-togolais-alaixys-romao-entre-dans-lhistoire-de-la-ligue-1-photo/

Positionnés assez haut en début de match, les partenaires de Martin Braithwaite ont du coup laissé pas mal d’espaces aux Merengues qui ne se sont pas gênés pour les exploiter. Et à chaque fois, tout est parti du côté gauche. Marcelo a lancé la première banderille en centrant pour Benzema qui a alors trouvé Rodrygo pour l’ouverture du score (1-0, 7e). Une belle manière pour le Brésilien de fêter sa première convocation en auriverde. Quelques instants plus tard, Benzema, toujours dans les bons coups, a ensuite centré pour Kroos pour le 2-0 (8e). En une minute, les hommes de Zidane ont asséné deux coups de massue à leurs adversaires.

Benzema dans tous les bons coups

Assommés, les joueurs de la banlieue de Madrid ont ensuite logiquement perdu le contrôle du cuir. De quoi permettre à leurs hôtes de passer une soirée très tranquille avec un Benzema en pleine forme. A défaut de marquer, l’ancien Lyonnais a failli poursuivre son festival de passes décisives sur une remise en retrait pour Kroos aux abords de la surface (20e). Une minute plus tard, il aurait pu ouvrir son compteur but sur un centre de Varane, mais sa volée est passée juste à côté des buts de Soriano (21e). Ultra sollicité, le gardien de Leganés n’a pas eu le temps de souffler.

https://l-frii.com/cette-ville-dafrique-noire-detrone-paris-de-la-place-de-1ere-ville-francophone-du-monde/

Auteur d’une faute sur Hazard dans sa surface de réparation (22e), il a cru arrêter la tentative de Sergio Ramos avant que l’arbitre ne fasse retirer la sentence, estimant que Soriano avait bougé trop tôt sur sa ligne. Une deuxième chance que n’a pas manqué le capitaine merengue (3-0, 24e). Et Courtois dans tout ça ? Revenu sur le devant de la scène après de longues semaines de doutes, le Belge n’a eu qu’un seul véritable arrêt à faire durant la première période sur une frappe lointaine d’Oscar (27e). Et c’est tout. Pas fameux mais logique pour une formation de Leganés qui aurait même pu voir la note s’alourdir avant la pause si Benzema (39e, 42e) et Rodrygo (40e) s’étaient montrés plus adroits.

Jovic marque son premier but pour le Real Madrid

Au retour des vestiaires, la rencontre a perdu en intensité. Leganés a pu toucher plus de ballons, sans pour autant trouver des solutions dans le jeu. Comme en première période, Courtois n’a quasiment rien eu à faire hormis une parade tranquille sur une frappe bien trop molle de Braithwaite (51e). Mais ce soir, un homme devait trouver le chemin des filets. Auteur d’un match plein, Benzema a finalement été récompensé en transformant un penalty obtenu par Modric (4-0, 69e)… après avoir touché le poteau deux minutes avant.

https://l-frii.com/football-le-plus-riche-entre-emmanuel-adebayor-et-john-obi-mikel-voici-la-reponse/

Le natif de Bron pouvait alors céder sa place à Jovic et savourer l’ovation du Bernabéu. Une fort belle soirée pour l’attaquant français, mais aussi pour son compère serbe. Après un ut refusé pour hors-jeu à la 74e minute, Jovic a en effet enfin marqué sa première réalisation sous le maillot merengue en toute fin de match (5-0, 90e). Grâce à ce succès, le Real Madrid remonte à la deuxième place du classement, un point derrière le Barça et avec une longueur d’avance sur Grenade.

Avec FootMercato

Plus d'articles
Togo – Les Awards du TDC : 21 championnes font leur descente du train