Football / Réal Madrid : un cadre de l’effectif rechute pour plusieurs mois d’absence

« Mouille toi, mouille toi !!! » : Jérôme Rothen s’en prend encore à Zidane

Toujours en colère, Jérôme Rothen s’en prend encore à Zidane. Le comportement de ce dernier quant à la question de la Super League ne plaît pas à tout le monde et un ex-footballeur en particulier n’a pas manqué de la faire remarquer.

Le mardi 20 avril, lors d’une conférence de presse, l’entraîneur du Real Madrid avait esquivé la question, ne se sentant pas assez légitime pour donner un avis pertinent : « C’est une question pour une personne : le président. (…) Je ne vais pas vous donner mon avis. J’ai mon avis là-dessus, mais ce n’est pas ce qui intéresse ».

La réponse de Zidane n’a pas du tout convaincu l’ex-footballeur et consultant, Jérôme Rothen, qui n’a pas manqué de le souligner sur les ondes de RMC : « C’est génial. Bravo. Tu es surpris ? Est-ce que tu l’as vu un jour se mouiller ? Au bout d’un moment, montre ton vrai visage, arrête de faire ton bluff ! »

Le consultant n’a pas hésité à hausser le ton pour faire part de sa colère face à la communication de Zinédine Zidane : « Pourquoi il est comme ça ? Après on va me dire ‘toi tu as une dent contre Zidane’. Je n’ai pas une dent contre lui, je dis quand il fait des choses bien. Mais en terme de communication, c’est une catastrophe ».

Jérôme Rothen reproche, entre autres, à l’entraîneur du Real Madrid de ne pas exprimer un avis constructif qui pourrait faire pencher la balance. Selon lui, il faudrait absolument que les joueurs et les entraîneurs communiquent d’une manière ou d’une autre au sujet de la Super League, étant les seuls à pouvoir faire avancer la situation.

Jérôme Rothen n’a pas hésité à renchérir, en soulignant bien que Zinédine Zidane n’était pas si loin que ça du débat sur la Super League, un projet ayant été initié par Florentino Pérez, le président du Real Madrid, le club où Zidane est entraineur : « On sait que c’est ton président qui est à la base de tout ça, mais je pensais que Zidane, il était intouchable. Toi tu ne peux pas être pour la Super League, surtout avec ce que la Ligue des champions t’a donné. Comment tu peux oublier ça ? »

Visiblement fatigué par la situation, l’ex-footballeur français a donné un conseil à Zinédine Zidane : “Mouille toi, mouille toi, point final !”.

Avec GQ.

Plus d'articles
Allemagne : Paul Biya nomme un nouvel ambassadeur