in

Nigeria : les millions de dollars de Sani Abacha restitués à son pays

La banque de Jersey restituera au Nigeria, les 300 millions de dollars saisis à l’ancien dictateur du Nigeria.

Cet argent aurait été blanchi aux États-Unis sous la présidence de Sani Abacha dans les années 1990, avant d’être transféré sur l’île anglo-normande, selon le Civil Asset Recovery Fund de Jersey. L’accord actant ce retour a été signé par les gouvernements du Nigeria, et des États-Unis et de Jersey cette semaine.

Fermeture des frontières nigérianes : Buhari ajoute de nouvelles raisons à sa décision

Les tribunaux américains ont statué en 2014 que M. Abacha avait volé l’argent au Nigeria alors qu’il était au pouvoir de 1993 jusqu’à sa mort en 1998. Il était réparti sur des comptes au nom des sociétés écrans dans le monde. A la banque de Jersey, la somme a été récupérée sur un compte bancaire appartenant à la société écran Doraville en juin 2019

L’argent restitué sera administré par l’Autorité nigériane pour les investissements souverains et fera l’objet d’un audit indépendant, selon une déclaration commune des trois gouvernements.

Les autorités suisses qui étaient aussi dans le cas, ont déjà restitué 300 millions de dollars au Nigeria dans le cadre de saisies similaires.

Nigeria: l’unité léopard au secours des populations enlevées

Selon le ministère américain de la justice, 30 millions de dollars supplémentaires en Grande-Bretagne et 144 millions de dollars en France devraient être récupérés.

Toutefois, Jersey conservera 5 millions de dollars et les États-Unis peuvent en bénéficier, ont déclaré les États dans le cadre du rapatriement.



Togo : après Amadahomé, la maison des jeunes de Kara incendiée

Togo : un nouveau directeur à la tête de l’Institut Confucius de Lomé