Un Boeing 763 a brusquement décroché à la suite d’une dépressurisation de la cabine. Un nouvel incident qui touche l’avionneur américain, déjà dans la tourmente.

Lire aussi : Fermeture frontière Bénin-Nigeria : le pays de Dangote fait les frais de ses propres mesures



Rappel des faits

Mercredi dernier, les passagers d’un vol assuré par la compagnie Delta Airlines ont cru vivre les derniers instants de leur vie. L’avion, qui reliait Atlanta à Fort Lauderdale, a brusquement décroché alors qu’il se trouvait à 12 000 mètres d’altitude. L’appareil, un Boeing 763, a plongé durant huit longues minutes avant de se stabiliser à 3000 mètres.

Une manœuvre d’urgence à la suite d’une dépressurisation de la cabine est à l’origine de cet incident. Le pilote a en effet intentionnellement fait chuter l’avion afin d’atteindre une altitude plus riche en oxygène. L’appareil a finalement pu atterrir en toute sécurité à Tampa, en Floride, a fait savoir la compagnie.

Lire aussi : Burkina Faso : une société minière profane un cimetière

Malgré les appels au calme du personnel de bord, un mouvement de panique a envahi la cabine lorsque les masques à oxygènes sont tombés du plafond. «Pendant 60 ou 90 secondes, nous ne savions vraiment pas ce qu’il se passait», a expliqué un passager à WSB. Boeing

Dans la confusion, certains ont sorti leur téléphone pour faire leurs adieux à leurs proches. «Que le capitaine et l’équipage soient bénis. J’ai envoyé un texto à ma femme et à mon père pour leur dire que je les aimais. J’ai dit à ma mère que je l’aimais et j’ai serré mon fils très fort», a fait savoir un autre voyageur sur Twitter.

Lire aussi : Motivation au travail : 3 clés pour se rebooster

Le régulateur aérien américain (FAA) a annoncé l’ouverture d’une enquête afin de connaître la raison de la brutale dépressurisation de la cabine. Cet incident survient au plus mauvais moment pour Boeing, déjà dans la tourmente.

En effet, la FAA est chargée de statuer sur une levée de l’interdiction de vol de l’avion vedette de l’avionneur américain, le 737 MAX, cloué au sol après deux accidents meurtriers.

 

Avec l’essentiel