Panama : 2 anciens présidents inculpés pour blanchiment de capitaux

Deux anciens présidents du Panama, Ricardo Martinelli (2009-2014) et Juan Carlos Varela (2014-2019) ont été inculpés jeudi 2 juillet 2020 pour blanchiment de capitaux après avoir comparu devant le parquet.

« Ricardo Martinelli a été inculpé pour blanchiment d’argent pour l’achat d’un média », a indiqué à l’AFP Me Roniel Ortiz, l’un des avocats de l’ancien président.

 

Le Japon envoie un émissaire au Liban pour négocier l’extradition de Carlos Ghosn

Le Parquet Spécial Anticorruption a confirmé de son côté à l’AFP l’inculpation de Juan Carlos Varela pour blanchiment de capitaux dans l’affaire Odebrecht, le géant brésilien du BTP, qui a reconnu avoir versé des pots-de-vin à de nombreux dirigeants politiques latino-américains ces dernières années.
Au titre du contrôle judiciaire, Ricardo Martinelli ne doit pas quitter le pays et devra se présenter chaque mois aux autorités judiciaires.

« Je suis en colère. C’est une persécution politique sans fin. «Je suis en colère. ils veulent m’impliquer pour m’annihiler », a tempêté l’ancien président devant la presse après sa comparution.

 

Justice : Les frères Bogdanoff poursuivis pour escroquerie aggravée

Du coté de Juan Carlos, il a déclaré avant son interrogatoire qu’il etait venu pour répondre à la convocation du parquet, et pour répondre à toutes les questions qui lui seraient posées.

Les deux anciens présidents de droite entendus par la justice sont d’anciens alliés politiques. Juan Carlos Varela était le colistier de Ricardo Martinelli lors de son élection en 2009. Mais les deux hommes se sont brouillés en 2011 avec le limogeage de Juan Carlos Varela du gouvernement de Ricardo Martinelli.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Ces signes témoignent d’une «mort» imminente du smartphone