Présidentielle américaine : Joe Biden rattrapé par l’étrange affaire du MacBook abandonné

En avril 2019, un Macbook endommagé décoré d’un autocollant de la Fondation Beau Biden, le fils que Joe a perdu en mai 2015, a été déposé chez un réparateur d’ordinateurs dans sa boutique du Delaware. Il parvient à sauver le disque dur et les données stockées sur celui-ci, mais personne ne vient le réclamer ni payer pour la réparation, malgré les appels répétés du magasin.

C’est finalement le FBI qui vient se saisir du portable en décembre. Sauf que le propriétaire, prévoyant, avait copié le contenu du disque dur et découvert des documents compromettants. Il fait le lien entre cet ordinateur et Hunter Biden, le fils de Joe Biden, qui, malgré lui, a entraîné son père dans l’affaire ukrainienne.

Sur le disque dur figurent des e-mails échangés entre Hunter Biden et des officiels ukrainiens, ainsi que des photos et une vidéo sur laquelle le fils du candidat démocrate fume du crack en faisant l’amour avec une femme, selon le New York Post. Tous les documents auraient été transmis à l’avocat Rudy Giuliani avant que le FBI ne mette le disque dur sous scellés . L’ancien maire de New York, présenté comme l’homme des basses œuvres de Donald Trump, s’est alors empressé de les transmettre au New York Post.

Dans certains e-mails, il est écrit que le candidat démocrate, lorsqu’il était vice-président de Barack Obama, a bien rencontré un officiel de Burisma, le géant gazier ukrainien, par l’entremise de son fils, qui a un temps siégé au conseil d’administration de l’entreprise. Pourtant, Joe a toujours affirmé n’avoir « jamais parlé à son fils de ses affaires à l’étranger ».

L’affaire fait la une du New York Post. Du côté démocrate, c’est l’étonnement, plein d’interrogations et on redoute que le camp Trump fasse de cette « non-affaire » un nouvel angle d’attaque, après avoir pollué la campagne de Hillary Clinton en 2016.

Plus d'articles
Togo : Dr Didier sort « Nye Mavo » pour rendre gloire à son créateur