Santé : ce risque inattendu caché dans les tomates

La tomate peut aussi être dangereuse pour certaines personnes bien qu’elle soit très riche en vitamines et minéraux, selon la nutritionniste Natalia Kruglova qui l’a expliqué à Sputnik. 

Natalia Kruglova a souligné qu’il est nécessaire de faire cuire les tomates, plutôt que de les servir crues, si une personne souffre de gastrite ou d’ulcère gastroduodénal. En outre, les personnes qui ont des allergies devraient diminuer la consommation de cet aliment.
« Ce fruit stimule la libération d’histamine, un médiateur chimique de réactions allergiques », a expliqué la nutritionniste.

De plus, selon elle, les tomates cuites sont plus bénéfiques que les crues, car elles contiennent ainsi plus de lycopène, un antioxydant qui a des propriétés antitumorales et qui également réduit le risque de développer des maladies cardiovasculaires. En revanche, le traitement thermique diminue leur teneur en vitamine C.

De ce fait, la meilleure option est de consommer des tomates des deux types, l’un après l’autre, a souligné la nutritionniste.

Natalia Kruglova a ajouté que les sauces à base de tomates, comme le ketchup, pourraient être néfastes parce qu’elles contiennent de grandes quantités de sucre, de glutamate, de sodium et d’épices.

En outre, elle a souligné qu’il n’était pas recommandé de consommer des tomates quotidiennement. Pour donner des repères, la nutritionniste a conseillé de ne pas dépasser les 150 à 200 grammes par jour. 

Similaires