Le président béninois Patrice Talon a clôturé ce samedi le dialogue politique démarré quelques jours plus tôt.

[Vidéo] En Espagne, Guillaume Soro échappe à une tentative d’arrestation par Interpol



A l’occasion de la cérémonie de clôture, le N°1 du Bénin a prononcé un discours dans lequel il reconnaît qu’aucune reforme n’est éternelle ; mais seul le pays reste éternel.

« Un temps elles paraissent prématurées, un autre elles semblent pertinentes ou urgentes, un temps encore elles paraissent dépassées et nécessitent des réaménagements », a-t-il déclaré.

Bénin : Patrice Talon, invité de l’Empereur japonais Naruhito

« C’est le signe qu’elles sont les réponses aux préoccupations des époques qui les font naître, et qu’elles n’ont pas vocation à s’imposer éternellement. Seul le Bénin est éternel », a déclaré le président Patrice Talon.