in

Thaïlande : des milliers de manifestants défient la monarchie

Ce dimanche 20 septembre, nouvelle mobilisation contre le gouvernement en vue en Thaïlande. La veille, entre 50 000 et 80 000 personnes étaient dans les rues. Elles désiraient de nouvelles élections et une réforme de la monarchie.

Les mobilisations ont déjà permis la fondation, annoncée samedi 19 septembre au soir, d’un nouveau parti politique, le parti du Peuple nouveau, qui rassemblera un certain nombre de personnalités politiques et des leaders du nouveau mouvement étudiant, et la pose très symbolique ce dimanche matin, d’une plaque qui rappelle que la Thaïlande appartient à son peuple et non pas à son roi, rapporte RFI.

Le roi de Thaïlande bientôt privé de ses millions ? Sa fortune soulève des protestations

Le sujet de la royauté divise le peuple. En effet, sur les réseaux sociaux, une partie du peuple, royaliste, montre sa colère. Elle estime que la monarchie fait partie de l’identité Thaï et qu’elle ne saurait être remis en question, surtout pas en public. 

Roi de Thaïlande : un nouveau scandale le rattrape

Thamassat, cœur des contestations a un lourd passé historique. C’est l’histoire d’un massacre. Une tâche indélébile ancrée dans la mémoire étudiante. En octobre 1976, la police et les miliciens royalistes envahissent les lieux et la violence atteint un niveau impensable. 45 morts, officiellement, les responsables sont toujours inconnus.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

À quelle heure boire un dernier café pour ne pas souffrir d’insomnie ?

PSG : l’énorme désavantage de Leonardo dans ce dossier