Togo : il y a 15 ans, Gnassingbé Eyadema quittait le monde des vivants

Les Togolais se souviennent, ce mercredi 5 février 2020, le 15e anniversaire de la disparition du père de la Nation togolaise, Feu Gnassingbé Eyadema.

La journée du samedi 5 février 2005, alors qu’il était évacué en urgence pour des soins à l’extérieur, le général a rendu l’âme.

« Nous sommes outrés de voir qu’un jeune président français aille trinquer avec des septuagénaires décriés et vomis par le peuple », Guillaume Soro

C’est le Premier ministre d’alors, Koffi Sama qui a annoncé la nouvelle sur la Télévision togolaise (TVT) en ces termes : « le Togo vient d’être frappé par un grand malheur. Il s’agit d’une véritable catastrophe nationale. Le Président de la République, Son Excellence Gnassingbé Eyadema n’est plus ».

La nouvelle est tombée, comme un coup de tonnerre dans un ciel serein, semant la panique, la peur et une terrible angoisse au sein de la population togolaise.

Quinze (15) ans après la perte du père de la Nation, le Togo continue son chemin.

Togo : Faure Gnassingbé a lancé ce lundi les travaux de construction d’une centrale photovoltaïque à Blitta

Pour honorer la mémoire de cet illustre disparu, qui a dirigé le Togo pendant 38 ans, plusieurs activités sont prévues à Kara. D’autres services religieux ont eu lieu en Europe en début de semaine.

Plus d'articles
Meilleure gestion de la Covid-19 : Le Togo vice-champion en Afrique