Togo / Mortalité maternelle et infantile : SOS Village d’enfants vole au secours des femmes de Djagblé

Réduire la mortalité maternelle et infantile dans le canton de Djagblé, c’est l’objectif que s’est fixée SOS village d’enfants au travers de son projet ‘Baby Moto’.

Dans la mise en œuvre, il s’agit de la prise en charge de femmes qui sont dans une situation précaire les empêchant d’assurer leur propre bien être et celui de l’enfant qu’elles portent.

Togo : le cadeau de nouvel an de Faure Gnassingbé aux populations de Blitta

 

Deux sages-femmes et une animatrice sont mises à disposition pour les suivre. Le moyen de déplacement utilisé est évidement une moto d’où l’appellation ‘BABY MOTO’.

Depuis la mise sur pied de ce projet qui est à sa 3ème phase, 356 femmes enceintes et 66 femmes allaitantes ont été sauvées à Djagblé.

Plusieurs enfants ont pu échapper à la mort. Il s’agit d’une initiative de l’ONG S.O.S Villages d’enfants et de leur partenaire Apotea Suède. Ce projet est un salut pour les femmes de cette localité du Togo.

Togo : vers l’enregistrement biométrique de la population

 

S.O.S Village d’enfants est une organisation qui s’occupe du renforcement des familles. Elle s’occupe également des enfants qui ont perdu ou qui risquent de perdre la prise en charge parentale.

Plus d'articles
Togo / Dapaong : fin du programme de bourse de l’ambassade des États-Unis ” Acces program ”