in ,

Togo : Un réseau de faussaires spécialisés dans des faux diplômes démantelé

La police burkinabè, notamment les éléments du commissariat de Police de l’arrondissement de Bogodogo, à Ouagadougou, vient de mettre la main sur un réseau de faussaires. Ces derniers opéraient en usurpant l’identité de plusieurs institutions du Burkina Faso, du Togo, du Sénégal, etc.

[Vidéo] Libéré ce jeudi, voici la première apparition publique de MHD

Le réseau était spécialisé dans « la commission de plusieurs infractions dont le faux et usage de faux documents publics et privés, la contrefaçon de cachets et sceaux de l’Etat, l’usurpation de fonction et de titre », indique une note du service communication de la direction générale de police consultée par Wakatséra.

Togo : Faure Gnassingbé (enfin) avec un masque aux côtés d’Alassane Ouattara (photo)

 « Il a été trouvé en leur possession, au moment de leur arrestation, près de 60 cachets et initiales, deux ordinateurs HP, un disque dur externe contenant des spécimens de documents administratifs, des diplômes, des attestations, des certificats d’expertise, un important lot de documents administratifs et financiers, des attestations et diplômes émanant des Ecoles et Universités du Burkina Faso, du Togo, du Sénégal, de la France, du Canada, etc… », lit-on dans le document de la police.

Togo / PERECUT : un programme pour un meilleur accès à l’électricité dans plus de 108 000 foyers

Selon les explications, « le cerveau de la bande et ancien opérateur de saisie, s’est fait confectionner des cachets et initiales de certaines structures étatiques qu’il propose, contre rétribution en numéraire aux entrepreneurs désirant établir de faux documents entrant dans la composition des dossiers pour la soumission des marchés publics de l’Etat ».

Cristiano Ronaldo : ces images de son fils aîné font polémique

« Deux gérants de société » ont à « plusieurs reprises », eu recours à ses services, notamment, « dans le cadre de la certification des forages d’eau de consommation », déclare la police nationale.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Une bactérie « mangeuse de métal » découverte par accident par des chercheurs américains

Star : le roi de l’afrotrap MHD libéré !