in

Toujours incarcéré, Ronaldinho suspecté d’être mêlé à une affaire de blanchiment d’argent

La situation de Ronaldinho au Paraguay ne s’améliore pas. Arrêté le 6 mars en compagnie de son frère Roberto Assis après avoir été accusés d’être entrés sur le territoire paraguayen en possession de faux passeports, l’ancien joueur a été placé en détention provisoire depuis.

Vendredi dernier, la justice a refusé la libération sous caution des 2 Sud-Américains ou la mise en résidence surveillée, car elle estime qu’il existe un risque de fuite.

Affaire des faux passeports : le verdict tombe pour Ronaldinho et son frère

Celle-ci semble avoir de bonnes raisons de vouloir garder Ronaldinho derrière les barreaux. Osmar Legal, procureur chargé de l’affaire, a révélé que d’autres charges pourraient peser contre le clan Ronaldinho. En effet, le procureur enquête actuellement sur les liens entre l’ex-joueur, son frère et une femme d’affaires, Dalia Lopez, à l’origine de leur arrivée au Paraguay.

« Elle pourrait être impliquée dans un système de blanchiment d’argent et cela signifie que nous devons enquêter sur toutes les autres personnes liées à ce type de crime, y compris Ronaldinho », a déclaré Legal dans une interview avant d’expliquer que ces investigations justifiaient le maintien en prison de Ronaldinho. « Notre principale hypothèse est qu’ils ont produit de faux documents (pour entrer au Paraguay) et qu’ils étaient en mesure de pouvoir les utiliser à des fins commerciales ou des investissements qui ne sont pas légaux », a-t-il poursuivi.

Dalia Lopez, à la tête d’une fondation caritative avec laquelle l’ancien Ballon d’Or devait apparaître au Paraguay est, elle, suspectée d’être impliquée dans le crime organisé et la production et l’utilisation de faux papiers. Elle est actuellement recherchée par la police du pays.

Paraguay : Ronaldinho pourrait jouer en prison

Les enquêteurs ont commencé à décortiquer des fichiers et les messages sur WhatsApp retrouvés sur les smartphones d’individus qui seraient impliqués dans la production des faux papiers remis à Ronaldinho et son frère, Roberto Assis, avec l’implication de Dalia Lopez dans ces transactions. Ces documents pourraient permettre de comprendre les raisons de la venue de Ronaldinho au Paraguay, mais les premiers échanges entre la justice et ces 2 fournisseurs n’ont pour le moment rien donné de concret. « Ils n’ont pas pu répondre à ces questions. Ils affirment que c’était un cadeau. Leurs avocats ont dit qu’ils avaient été trompés et qu’ils avaient agi de bonne foi. Mais si nous pensons que tout le monde agit de bonne foi, personne n’irait en prison », a ajouté le procureur.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Coronavirus : le message de Taylor Swift

Nigeria : lourd bilan dans l'explosion d'un oléoduc détourné par des voleurs à Lagos

Nigeria / Explosion d’un pipeline à Lagos : plus de 3 milliards de F CFA pour les victimes